Laurent Dauphin donne la victoire en prolongation au Rocket avec un superbe but

Le Rocket de Laval était en action hier soir à la Place Bell, et disons que ce dernier a offert tout un spectacle aux partisans qui étaient présents. Le Rocket l’a emporté par la marque de 5 à 4 face aux Islanders de Bridgeport.

Dans un match complètement fou, c’est Danick Martel qui a ouvert la marque pour le Rocket après seulement 26 secondes de jouées en première période.

Les Islanders ont par la suite répliqué en enchaînant deux buts coup sur coup.

Le Rocket a ensuite égalisé la marque avec moins de trois minutes à faire au premier engagement par l’entremise de Kevin Roy.

Toutefois, les Islanders ont rapidement repris leur avance d’un but en marquant un troisième but avant la fin de la première période.

Le Rocket tirait donc de l’arrière 3 à 2 au premier entracte.

En milieu de deuxième période, c’est Danick Martel qui est venu inscrire son deuxième du match afin de ramener les deux équipes à la case départ.

Par contre, encore une fois, le Rocket a accordé un but en fin de période, permettant aux Islanders de retourner au vestiaire en avant 4 à 3.

Toutefois, le Rocket n’a pas perdu de temps pour égaliser la marque en troisième période. En effet, avec à peine 1 minute et 30 secondes d’écoulées en troisième, Xavier Ouellet a trouvé le fond du filet à 4 contre 3.

Peu de temps après, Louie Belpedio s’est assuré de montrer aux Islanders qu’ils n’iraient pas chercher la victoire facilement avec une énorme mise en échec.

Finalement, 60 minutes n’ont pas suffi pour départager les deux équipes, obligeant donc la tenue d’une prolongation.

C’est à ce moment que Laurent Dauphin a pris les choses en main. Il a marqué un superbe but après avoir réalisé tout un effort individuel.

Ça mérite d’être revu sous plusieurs angles.

 

Bref, une victoire éclatante du Rocket de Laval, qui présente maintenant une fiche de 6-5-1-0.

Pour ce qui est de Cole Caufield, il n’a toujours pas réussi à enfiler un but avec le Rocket en quatre matchs. Il a dirigé trois tirs au filet hier soir, mais ne s’est pas inscrit à la feuille de pointage.

Caufield demeure donc à deux passes en quatre matchs depuis son arrivée à Laval.

Il faudrait vraiment qu’il trouve le fond du filet rapidement afin qu’il reprenne confiance en ses moyens. Tout le monde le sait qu’il est talentueux et qu’il a tout un tir. Il faut seulement que ça débloque pour lui.

Le Rocket sera de nouveau en action aujourd’hui, alors que les Comets de Utica seront de passage à la Place Bell, eux qui n’ont toujours pas subi la défaite cette saison après huit matchs.

En Rafale

– Une grosse victoire pour le Canada, lui qui se rapproche encore plus du but ultime.

– Voici le but du Canada.

– Voici le classement à l’heure actuelle. Rappel : les trois premiers sont automatiquement qualifiés pour la Coupe du Monde 2022 alors que la quatrième place devra jouer un match de barrage.

– L’espoir en vue du repêchage 2023, Matvei Michkov, continue de briller.

– À suivre.

PLUS DE NOUVELLES