La présence de fans à New York est encourageante pour Montréal

Aujourd’hui, le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, a annoncé que les équipes de New York (l’État, pas la ville) allaient pouvoir accueillir des fans dans les estrades à 10 % de leur capacité.

Et évidemment, il s’agit d’une importante nouvelle.

Non, New York n’est pas la première place à autoriser les amateurs. Mais vous savez ce qu’on dit : tout est plus gros à New York.

Dans cette importante ville, le nombre de cas a déjà été plus élevé qu’ailleurs. De voir que les chiffres ont baissé assez pour que le gouverneur se sente confortable d’annoncer une telle nouvelle est excellent.

Les amateurs devront avoir une preuve de test négatif, un couvre-visage, pratiquer la distanciation sociale et il y aura prise de température.

Les Rangers ont donc annoncé qu’ils auront des fans (2000, soit 10 % de la capacité totale) dès le 26 février. Les Islanders donneront des nouvelles à cet effet sous peu (en priorisant les détenteurs de billets de saison). Les Sabres, qui sont aussi dans l’État de New York, annonceront aussi leurs couleurs sous peu.

Dans la LAH, les Americans de Rochester vont évaluer le tout bientôt. Le Crunch de Syracuse, les Comets d’Utica et les Devils de Binghamton n’ont pas encore réagi.

Il est assez ironique de constater qu’il y a des éclosions un peu partout, mais que de plus en plus d’arénas (on peut ajouter les Red Wings au lot, eux qui auront droit à plus de fans prochainement) vont accueillir des fans.

Pendant ce temps, la rumeur d’une saison suspendue (qui a été démentie, mais qui a circulé) est dans les airs. Ce serait d’ailleurs triste pour le CH, ça.

Mais dans la région de New York, il y a moins de cas. Il est donc logique de voir cette décision être prise.

J’espère d’ailleurs que cela n’ajoutera pas de pression à Alexis Lafrenière. Son début de saison ne m’inquiète pas puisqu’il est jeune, mais il n’a pas besoin de plus de pression extérieure.

Cela m’amène au point suivant : à quand le tour de Montréal?

Cuomo est démocrate et a pris une approche plus stricte depuis le jour un de la crise. De le voir assouplir est encourageant pour Montréal – et pour le Canada, où les mesures sont strictes.

Davis Staples, de son côté, croit à la présence des fans dans les estrades d’Edmonton d’ici le mois de mai.

Il est clair que la vaccination est plus avancée aux États-Unis, mais quand même. Le Canada, overall, est en meilleure posture. Mais il l’est en raison de ses règles strictes, ceci dit.

Mon point est le suivant : si New York peut avoir des fans, le Québec pourrait éventuellement suivre, non? Est-ce que ce sera cette année?

Si tel est le cas, les abonnés de saison auraient fort probablement l’avantage et de fortes mesures seraient prises. Cela aiderait aussi la cause des Alouettes et du CF Montréal.

Il serait triste de ne pas avoir de fans en cette belle saison pour le CH.

Rappelons qu’Eugene Melnyk voulait des fans à Ottawa, lui.

Bref, dossier à suivre.

PLUS DE NOUVELLES