betgrw

La majorité des joueurs du club-école des Bruins ont porté un protège-cou hier soir

La nouvelle du décès tragique d’Adam Johnson est partout en ce moment sur les réseaux sociaux.

Avec raison, d’ailleurs, parce que la communauté hockey est tissée serrée et parce que ce genre d’affaires-là est tout simplement épouvantable.

Je n’entrerai pas complètement dans les détails, mais on sait que l’ancien de la LNH est décédé après avoir reçu un coup de patin au niveau de la gorge.

Il ne portait pas de protège-cou parce que ce n’est pas obligatoire dans le monde du hockey professionnel…

Mais les joueurs du club-école des Bruins de Boston ont compris le message. La majorité des gars a porté un protège-cou hier lors du match face aux Thunderbirds de Springfield :

À un certain moment donné, il va falloir qu’on commence à y penser encore plus avant qu’un autre événement malheureux de la sorte ne se produise encore.

Le fait de porter un protège-cou est loin d’être la fin du monde, on s’entend… Et les joueurs doivent comprendre que c’est leur santé qui est en jeu au final.

J’aimerais voir la LNH appliquer une nouvelle règle pour l’utilisation de la protection. Que ce soit par l’entremise d’une clause grand-père ou non… La ligue se doit de protéger ses joueurs de la meilleure façon possible.

Comme quand la LNH a forcé les jeunes joueurs à mettre leur casque protecteur lors des échauffements, dans le fond. 

Hier soir, le Reign d’Ontario a honoré Johnson en le nommant première étoile du match dans la victoire du club contre les Canucks d’Abbotsford. Un très beau geste de l’ancien club de la Ligue américaine pour qui il a disputé 42 matchs entre les saisons 20-21 et 21-22.

C’était vraiment beau, comme moment :

PLUS DE NOUVELLES