La KHL planifie d’avoir une (nouvelle) équipe à Dubaï en 2021

La KHL n’est pas reconnue pour être une ligue ultra profitable pour ses équipes. Parlez-en aux multiples employés qui ont souvent dû être patients avant d’être payés par leur formation.

L’été dernier, les autorités de la KHL ont décidé de retrancher deux formations : Le Lada de Togliatti et le Lougra de Khanty-Mansiisk. Une troisième équipe, le Severstal de Cherepovets, a passé la dernière année sur le respirateur artificiel.

Deux autres équipes avaient été retranchées en 2017.

Récemment, on a appris que le Slovan Bratislava et le Jokerit de Helsinki avaient de grandes difficultés financières.

Tout ça malgré un plafond salarial qui s’abaisse d’année en année…

Or, le Jokerit a été sauvé par Jari Kurri, ancien joueur finlandais de la LNH. Kurri a acheté 100 % des actions de la concession. Il était manager du club depuis 2013.

L’objectif #1 de Kurri : Rendre l’équipe profitable. Le club a perdu près de 70 millions $ au cours des cinq dernières années seulement. Ça passera notamment pas la nécessité de ramener les partisans à l’aréna…

Mais les récentes difficultés de ses clubs plus petits/pauvres n’empêchent pas la KHL de continuer de voir grand.

Après s’être installé en Chine et après avoir lorgné la France, l’Italie et l’Angleterre notamment, voilà que la KHL serait sur le point d’annoncer une expansion à Québec Dubaï (en 2021).

S’installer aux Émirats arabes unis serait un move marketing un peu comme la LNH à Vegas. Ce n’est pas un fit naturel, mais avec tout l’argent, le spectacle et le tourisme qu’il y a là-bas, ça pourrait fonctionner.

Il serait notamment question de construire (rapidement) un aréna de 12 000 sièges à Dubaï.

Il me semble qu’il s’agit d’un très bel endroit Dubaï, pour aller terminer ta carrière de hockeyeur professionnel…

PLUS DE NOUVELLES