La ECHL annonce la fin de sa saison

Depuis le début du dossier de la COVID-19, toutes les ligues espèrent que la situation pourra être rétablie assez rapidement pour pouvoir reprendre les activités avant qu’il ne soit trop tard. C’est le principal objectif.

Ce n’est pas évident pour tout le monde, mais c’est l’objectif.

Pour ce qui est de la ECHL, la ligue n’a pas pris de chance : les activités ont été suspendues pour le reste de la campagne. La possibilité avait tout d’abord été soulevée par Elliotte Friedman il y a un peu plus d’une heure.

Quelques minutes plus tard, la nouvelle a été confirmée par les instances de la ligue.

Ce faisant, la ECHL est devenue la première ligue nord-américaine à annoncer dès maintenant que la COVID-19 a eu raison de sa saison. Cela a eu lieu quelques jours (deux) après la suspension des activités.

Le commissaire Ryan Crelin, qui a pris la décision, a décrété qu’il s’agissait d’un moment très émotif pour sa ligue – avec raison.

« Notre game et notre produit sont basés sur les partisans et leur capacité à applaudir leur équipe favorite et leurs joueurs favoris. Sans l’environnement social et l’atmosphère de match, la ECHL n’est plus la même, » de dire M. Crelin dans un communiqué.

Dans l’immédiat, la ECHL se concentre à préparer la prochaine saison, mais surtout à assurer la sécurité des joueurs, des partisans et des organisations en général.

Cela veut donc dire que les équipes de la LAH et de la LNH, s’ils reprennent leurs activités, n’auront pas de troisième niveau professionel pour les protéger en cas de blessure. L’impact n’est pas le plus grand, sauf (évidemment) pour les joueurs de la ECHL. Ces derniers ne toucheront pas d’argent d’ici la fin de la saison.

Est-ce ce qui explique la fin prématurée de la saison? Peut-être, oui. Après tout, la ligue ne roule pas sur l’or…

PLUS DE NOUVELLES