Kyle Okposo accepterait de jouer pour le Canadien de Montréal

Les rumeurs, les spéculations… Elles sont beaucoup moins nombreuses au mois d’août, mais en fouillant intensément, elles se dénichent. Du côté de Buffalo, il y a beaucoup de matériel pour les journalistes du coin, comme le départ de Ryan O’Reilly, la sélection de Rasmus Dahlin ou l’ajout de Jeff Skinner tout récemment. Le prochain mouvement de Jason Botterill sera-t-il de sortir de contrat de Kyle Okposo?

Le 1er juillet 2016, il a paraphé un accord astronomique avec les Sabres de Buffalo. Un pacte de six ans et 42 millions de dollars, tout ça grâce à John Tavares, qui lui a permis de connaître des campagnes hors du commun. Comme il a fait avec P.A. Parenteau ou Matt Moulson. Bref, Okposo n’est pas un mauvais joueur de hockey, loin de là, mais est-il vraiment un homme à 42 millions $? La réponse est NON.

À partir de cette année, Okposo peut soumettre une liste de 15 organisations où il ne souhaite pas évoluer. Selon les rumeurs qui circulent, qu’elles soient véridiques ou non, le Canadien de Montréal figurerait sur la liste où il aimerait pratiquer son sport. On y retrouve entre autres les Canadiens, les Sharks, les Penguins… et même les Coyotes. Les Coyotes? Les Coyotes n’ont rien de sexy, pourtant!

Okposo a eu de graves problèmes de santé, ce qui a ralenti considérablement sa production, donc c’est, en quelque sorte, un poids encore plus lourd à traîner. Avec toutes ces données, lequel des homologues de Botterill serait enclin de danser avec lui? Le Canadien a peut-être beaucoup de place sous la masse salariale, mais ça ne veut pas dire pour autant que Bergevin souhaite accueillir un contrat aussi lourd… Il a déjà ceux de Shea Weber et Carey Price à supporter.

Logiquement, le Canadien doit rebâtir et renforcer la fondation, donc ce n’est pas le type de morceau qu’il doit insérer sur son puzzle.

PLUS DE NOUVELLES