Kovalchuk montre de belles choses, mais le Canadien subit un sixième revers consécutif

Pour la première fois de sa carrière, Ilya Kovalchuk enfilait ce soir l’uniforme du Canadien de Montréal pendant un match de saison régulière. Même si l’attaquant n’est évidemment plus ce qu’il était alors qu’il arborait les couleurs des Thrashers d’Atlanta, cette affirmation demeure assez particulière en 2019. Disons tout simplement que les images de l’ancienne vedette russe représentant la Sainte-Flanelle ont été accueillies avec enthousiasme par les amateurs du Canadien.

Dans le cadre de sa première joute avec le CH, Kovalchuk intégrait le premier trio et allait avoir la lourde tâche de déjouer Connor Hellebuyck pour inscrire son premier but avec sa nouvelle équipe.

Notons en entrée de jeu qu’il est le premier joueur de l’histoire du Canadien de Montréal à disputer un match avec l’équipe en ayant déjà gagné le Trophée Maurice-Richard.

La première période du match n’a pas été la plus événementielle, alors que la séquence qui a retenu l’attention est celle durant laquelle Nick Suzuki a été secoué et a retraité au vestiaire.

Heureusement, le jeune homme était de retour en deuxième période. Par contre, les Jets ont gâché le début de l’engagement en ouvrant la marque. Le défenseur Josh Morrissey a déjoué Carey Price grâce à un tir de la pointe.

Quelques minutes plus tard, le Canadien a trouvé façon de laisser un ‘2 contre 0’ aux Jets… en désavantage numérique. Nikolaj Ehlers n’a pas raté telle occasion et a doublé l’avance des siens, servant une douche d’eau froide au Tricolore.

Montréal est ensuite passé proche…

Et Ben Chiarot a finalement réussi à marquer pour réduire l’écart à un but. Le défenseur se vengeait ainsi contre son ancienne équipe à son deuxième affrontement contre ses ex-coéquipiers.

Ilya Kovalchuk (qui affrontait en quelque sorte son ancienne équipe) a continué de montrer qu’il pouvait aider une équipe de la LNH et est passé tout près de marquer à quelques reprises, mais il n’avait pas la chance de son côté. À noter qu’il a toutefois gagné une bataille contre la bande pour aider sur cette séquence, bien qu’il n’ait pas eu de passe sur le jeu.

Quelques moments plus tard, Cale Fleury a raté sa mise en échec et a porté lourdement contre la bande. Heureusement, il n’était pas trop sonné.

Par contre, le jeune homme a créé un revirement imposant à la ligne bleue et les Jets ont pris une avance confortable de 3 à 1 en troisième période. Andrew Copp était seul devant Carey Price.

Ensuite, le momentum est revenu en faveur du Canadien et le nouveau sniper du Tricolore Ilya Kovalchuk Ben Chiarot a marqué son deuxième but du match et septième de la saison pour réduire l’écart.

Et cette fois-ci, Kovalchuk a marqué son premier point dans l’uniforme du Canadien avec une mention d’aide secondaire. Les anciens des Thrashers d’Atlanta ont bien fait contre leur ancienne franchise…

Mais c’était trop peu trop tard : le Canadien a baissé pavillon et a subi une sixième défaite consécutive. Marque finale : 3-2.

Les hommes de Claude Julien seront à Detroit demain pour un deuxième match en deux soirs et tenteront de briser leur vilaine séquence, qui commence à être très nocive. À six défaites de suite, on s’approche dangereusement d’une séquence similaire qui avait beaucoup fait jaser, plus tôt cette saison…

Prolongation

– Ehlers a quitté le match chez les Jets.

– 23e victoire de la saison pour les Jets. On redresse tranquillement le navire.

– On n’a pas les chiffres exacts… Mais les chances du Canadien de participer aux séries viennent de prendre un autre coup solide.

– Jordan Weal a encore fait sacrer les partisans du Tricolore.

PLUS DE NOUVELLES