Quand la Kiss Cam demande à un jeune homme d’embrasser… Sa mère | En rafale

Je ne vous parle que TRÈS rarement de basketball et de la NBA… Mais ce matin, ça en vaut la peine. Vraiment!

Les séries battent leur plein dans la NBA. Jeudi soir dernier, les Bucks de Milwaukee se sont inclinés par la marque de 92 à 89, face aux Raptors… Et ils ont vu leur saison se terminer ainsi. #Élimination

Mais le moment awkward de la soirée est survenu lors d’un arrêt de jeu.

On fait comme au Centre Bell, à Milwaukee, et on braque à un certain moment la caméra sur des couples afin que les deux tourtereaux s’embrassent sur l’écran géant. La bonne vieille kiss cam

Sauf que ça devient malaisant quand la caméra est braquée sur une mère et son fils…

J’adore la réaction du gars sur la séquence…

She’s my mom…

Peut-on se débarrasser de la Kiss Cam pour de bon?

Quand ce n’est pas fake, c’est soit pas drôle, soit tout simplement mauvais.

Au fait, était-ce vraiment une mère et son fils, sur la séquence un peu plus haut? Je ne le sais pas… Et je ne ferai pas une seule recherche pour tenter de le découvrir.

En rafale
– Le Journal de Montréal consacre quelques articles à P.K. Subban, ce matin.

– Georges Laraque se montre résilient et positif. #Oilers

– Nolan Patrick a déjà subi plusieurs blessures… Et il n’a même pas disputé un seul match professionnel encore! #DamagedGood? #FirstPickOverall? #PasSûr

– On connaît l’identité des 2 équipes de chaque ligue junior canadienne qui tenteront de remporter leur championnat respectif et d’ainsi se mériter une place à la Coupe Memorial (avec les Spitfires, à Windsor).

Les Sea Dogs sont des habitués de la chose…

PLUS DE NOUVELLES