betgrw

Kent Hughes ne rachètera pas un contrat cet été

La saison du Canadien est officiellement terminée.

Les dirigeants du CH (surtout Kent Hughes et Jeff Gorton) devront donc se concentrer sur ce qui s’en vient dans les prochaines semaines… Soit le repêchage, notamment, et l’ouverture du marché des agents libres.

Parce que oui, il va s’en passer des trucs d’ici le début de la prochaine saison du CH. 

Mais qui dit été veut aussi dire rachat de contrat.

Les différents clubs de la LNH en profitent souvent pour racheter le contrat d’un gars qui ne produit plus parce qu’il coûte trop cher… Et même si cela peut affecter la masse salariale au niveau des pénalités, des fois, les clubs n’ont pas le choix.

À Montréal, on a parlé de l’idée du rachat dans les derniers mois et il y a des candidats logiques qui peuvent venir en tête.

Brendan Gallagher et son contrat de 6.5 M$ jusqu’à la fin de la saison 26-27… 

Josh Anderson et son contrat de 5.5 M$ jusqu’à la fin de la saison 26-27…

On a parlé de Joel Armia et de son contrat de 3.4 M$ jusqu’à la fin de la prochaine saison (24-25)… 

Et même qu’on a parlé de Christian Dvorak et de son contrat de 4.45 M$ jusqu’à la fin de la prochaine saison (24-25). 

Cela dit, il ne faut pas s’attendre à un rachat de contrat cet été à Montréal : Kent Hughes a dit aux médias aujourd’hui qu’il n’avait pas l’intention de le faire, tout simplement.

Et c’était assez clair, dans les paroles du DG :

Rappelons que l’impact du rachat de Karl Alzner s’effacera de la masse du CH cet été.

Cela dit… L’idée de racheter un contrat cet été n’est pas nécessairement logique parce que le Canadien n’a pas vraiment besoin d’espace sur la masse salariale à court terme. 

De toute façon, Brendan Gallagher et Joel Armia jouent du gros hockey depuis plusieurs matchs et ils ont prouvé qu’ils en ont encore à donner à un club de la LNH.

On ne peut pas nécessairement dire la même chose d’Anderson… Mais ce n’est pas comme si l’attaquant était trop vieux pour se relancer. Si Andy trouve une façon d’être utile au CH comme il l’était lors des séries en 2021, Kent Hughes va être content. Il n’a que 29 ans, après tout…

Pour D-vo, on parle d’un gars qui ne produit pas beaucoup offensivement et qui a manqué une grosse partie de la saison, mais il peut être utilisé à toutes les sauces (même si ce n’est pas idéal) parce qu’il est responsable dans le cercle des mises au jeu.

D’autant plus que son contrat se termine l’an prochain, à l’image d’Armia. Les pénalités n’en valent tout simplement pas la peine. 

Si le Canadien était prêt à gagner et qu’il était prêt à dépenser du gros cash sur le marché des agents libres, probablement que l’histoire serait différente.

Mais le club n’est pas arrivé là encore dans sa reconstruction, et Kent Hughes ne veut pas ajouter du talent au détriment d’un jeune joueur parce qu’il est concentré sur les succès de l’équipe à long terme.

PLUS DE NOUVELLES