betgrw

Justin Barron victime d’un geste dangereux ; match terminé pour Tanner Pearson

Décidément, les blessures chez le Tricolore sont une tradition. Une tradition depuis trop d’années qui va devoir stopper.

Mais ce n’est pas ce soir que cette malédiction va prendre fin. Pourquoi? Parce que Tanner Pearson s’est blessé en toute fin de première période.

L’équipe a confirmé qu’il n’allait pas être de retour.

Il s’ajoute donc à une grande liste d’attaquants sur la touche.

Et n’allez pas dire que c’est de la faute aux médecins.

Pearson a reçu une rondelle sur le doigt et parlez-en à David Savard, la guérison peut être longue…

Savard s’était blessé à Buffalo, lui aussi…

Un peu après la moitié de la deuxième période, un autre joueur s’est blessé. Justin Barron a donné une bonne frousse aux partisans, lui.

Il a été victime d’un geste dangereux d’Eric Robinson, qui a été chassé du match.

Heureusement(!), le défenseur est revenu au jeu, lui qui avait quitté pour le vestiaire momentanément.

Montréal a même profité du jeu de puissance de cinq minutes pour marquer un but. Nick Suzuki, 14 secondes après le premier but de Jayden Struble, a doublé l’avance des siens.

À la suite d’un contact en fin de deuxième période, Kaiden Guhle a lui aussi fait peur aux partisans.

Le défenseur n’était pas au banc en début de troisième période, mais comme Barron, il est revenu. Bonne chose.

Prolongation

Lorsque le 52 a été mis en échec, les joueurs se sont rivés sur l’adversaire pour le protéger. On est loin de l’incident Montembeault-Petry il y a quelques années…

Parlant de protéger les coéquipiers, Cole Caufield s’en est pris à un gars beaucoup plus grand que lui en Tage Thompson. Ce dernier avait frappé Juraj Slafkovsky dans le dos en première période.

C’est beau de voir un tel esprit d’équipe.

PLUS DE NOUVELLES