Juraj Slafkovský : Le réseau ESPN lui prédit une saison de 24 points (en 62 matchs)

La dernière fois où on a parlé si souvent d’un espoir en particulier à Montréal, il s’agissait de Cole Caufield. Mais depuis que Juraj Slafkovský s’est fait choisir au tout premier par le Canadien lors du dernier repêchage de la LNH, tous les yeux sont rivés vers lui.

Le kid n’a plus besoin de présentation et je pense qu’on peut tous s’entendre sur ce point-là. Sa « game » a été épiée de A à Z et on peut savoir à quoi s’attendre de lui dans le futur, si jamais il se développe de la bonne façon.

À ce sujet-là, sa première année en Amérique du Nord en sera une importante pour son développement. Il devra s’habituer aux plus petites patinoires et à la vitesse du jeu d’ici, qui est un brin différente en Europe justement en raison de la grosseur des glaces.

Plusieurs réseaux se sont ainsi prêtés au jeu des prédictions en vue de sa première saison dans la Ligue nationale. Le site web de la LNH lui a notamment prédit une saison de plus de 40 points, ce qui est plus que respectable pour une recrue de 18 ans.

C’était au tour de ESPN de jouer au jeu, alors qu’ils ont établi une longue liste de prédictions à l’endroit de plusieurs joueurs de la LNH. Du lot, on y retrouve les noms de Nick Suzuki, Josh Anderson, Cole Caufield, Kirby Dach, et bien évidemment, Juraj Slafkovský, tel que l’a rapporté le site Habs et LNH :

Notons toutefois que la prédiction de 24 points concernant Slafkovský est établie sur un échantillon de 62 matchs, tandis que les autres joueurs nommés ci-haut sont évalués sur une saison complète (ou presque).

Il est également intéressant de noter qu’en se fiant à ces prédictions, Nick Suzuki devrait avoir la meilleure saison de sa carrière avec une récolte de 76 points. Et je crois qu’il en est capable, bien honnêtement. Mais, en bout de ligne, ça ne reste que des prédictions… 

Je l’ai dit et je me répète concernant Slaf : ce ne seront pas les points récoltés par le jeune Slovaque qui seront importants cette saison. On voudra avant tout qu’il s’adapte à la LNH et qu’il se sente confortable au sein de la meilleure ligue de hockey sur la planète.

Les points, au final, seront des bonus. Car non, ça ne veut pas dire qu’il deviendra un flop s’il ne produit pas à un rythme de fou au niveau offensif cette année. On devra modérer nos attentes afin de ne pas être déçus au final.

Et s’il doit passer du temps à Laval, ben qu’il passe du temps à Laval! Ce n’est pas plus compliqué que ça. 

Le Canadien semble avoir un joyau entre les mains et doit lui faire attention. Et ça, je n’ai aucun doute à savoir que l’organisation en est bien consciente.

En rafale

– Le boss est de retour.

– Belle histoire.

– Le kid est un monstre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Daniel Kicura (@danzelwolf)

– Ils seront intéressants à suivre cette année.

– Une dernière chance pour le vétéran?

PLUS DE NOUVELLES