Josh Anderson a de la difficulté à suivre le rythme d’entraînement de Jonathan Drouin

Josh Anderson était devant la presse, aujourd’hui. Évidemment, le sujet de son bon ami Jonathan Drouin est tombé sur la table.

Et force est d’admettre qu’à la lumière de sa réponse, on sent toute l’admiration de Josh Anderson pour le Québécois et pour le processus des derniers mois en marge de son repos.

Anderson a affirmé que la pression était forte sur les joueurs de hockey dans la LNH et qu’il était fier de Drouin de l’avoir vu prendre une pause pour recharger ses batteries.

Il ajoute avoir été en contact régulièrement avec lui et qu’il était là pour lui.

Cela nous mène à cette année. Pour ceux qui ne savaient pas, Anderson est allé passer quelques jours chez Drouin et sa copine en attendant d’emménager dans sa nouvelle maison.

Les deux gars se sont donc entraînés ensemble… et Josh Anderson raconte avoir eu de la misère à suivre le rythme imposé par celui qui sera possiblement son ailier gauche sur la deuxième ligne du CH.

Le matin, les gars allaient s’entraînaient. Puis, en après-midi, Drouin et Anderson allaient patiner.

Souvent, le #92 voulait retourner patiner quand tout était fini, mais Anderson en avait visiblement assez fait à son goût. Il lui demandait alors si une petite pause n’était pas de mise… mais visiblement, elle ne l’était pas.

Il est intéressant de noter la détermination de Drouin dans tout ça. De le voir en mesure de vouloir/pouvoir s’entraîner autant donne espoir pour le début de la saison.

Notons que les deux joueurs ne devraient pas jouer samedi puisque c’est le Groupe B qui prendra la direction de Toronto en marge du premier match préparatoire du club.

En rafale

– Bonne nouvelle.

– L’ancien numéro de… KK.

– Avis aux intéressés.

Quand même plus que le CH, au final.

– Belle nouvelle.

PLUS DE NOUVELLES