Jordan Harris est sur le point de signer son contrat d’entrée avec le Canadien

Aujourd’hui, bien des yeux étaient rivés vers la NCAA, alors que de nouveaux matchs éliminatoires prenaient part. Et pour les partisans du Canadien, le match impliquant les Huskies de Northeastern avait de grosses implications.

En effet, si les Huskies devaient s’incliner face à Western Michigan, ça signifierait donc que leur saison serait terminée. Pourquoi est-ce important? Parce que ça permettrait à Jordan Harris de négocier et de signer son contrat d’entrée avec le Tricolore.

Les Broncos ont rapidement pris l’avance en première période grâce à un tir de toute beauté de la part de Cole Gallant. Une séquence sur laquelle Harris (qui porte le #2) a plutôt mal paru.

Les Huskies ont eu de la difficulté à s’installer dans le match et ont eu de la difficulté à offrir un peu de support à leur gardien québécois, Devon Levi. Or, ça n’a pas empêché Jayden Struble (un autre espoir du CH) de s’offrir cette solide mise en échec…

…et celle-ci.

En troisième, Harris a obtenu une très belle chance de marquer (grâce à une feinte fort impressionnante) qui aurait pu égaler la marque, mais il n’a pas su concrétiser.

Or, Aidan McDonough est parvenu à le faire, lui, si bien que les Huskies ont forcé la prolongation. Malgré tout, ce sont les Broncos qui l’ont emporté en prolongation. L’angle présenté sur le clip suivant n’est pas le plus concluant, mais après avoir été à la reprise vidéo, le but a été confirmé.

Bref, au final, les Huskies se sont inclinés aujourd’hui. Or, pour les partisans du Canadien, c’est presque une bonne nouvelle.

En effet, ça veut donc dire qu’Harris est éligible à signer son contrat d’entrée dans la LNH dès maintenant. Et visiblement, le dossier ne traînera pas en longueur : Elliotte Friedman a rapporté qu’une entente était imminente tout juste après le match. En raison de son âge (21 ans), le contrat d’entrée sera de deux ans, et il brûlera automatiquement la première année de son contrat (qu’il joue un match avec le CH ou pas).

La familiarité du nouveau régime de direction du CH aurait joué un grand rôle là-dedans, évidemment. Les fils de Kent Hughes et Martin St-Louis ont joué avec Harris (ils étaient en uniforme aujourd’hui) et ça a probablement contribué à cet optimisme nouveau dans le dossier.

Harris deviendra donc joueur autonome avec restriction au terme de la prochaine saison. En même temps que Cole Caufield, donc.

Mais même s’il n’a pas besoin de jouer dans la LNH pour brûler sa première année de contrat, il faut s’attendre à le voir disputer au moins un match avec le grand club avant la fin de la saison. Avec les transactions et les blessures, Harris devrait pouvoir se tailler une place à la ligne bleue du CH.

Je m’attends toutefois à ce qu’il participe aux séries avec le Rocket de Laval, tout comme Corey Schueneman et Justin Barron le feront. On le fera jouer quelques matchs à Montréal pour lui permettre de voir le niveau de jeu et pour l’évaluer, mais il terminera la saison dans la LAH pour lui donner de l’expérience importante.

Il faudra également voir si Sean Farrell (éligible depuis hier) et Jayden Struble (éligible depuis aujourd’hui) signeront à Montréal avant le début de la prochaine saison. Dans leurs cas, c’est beaucoup moins probable, mais on ne sait jamais…

Bref, on peut finalement arrêter de craindre que Jordan Harris se prévaudra de son autonomie durant l’été : ses premiers coups de patins dans la LNH, ils seront (vraisemblablement) faits dans l’organisation du Canadien.

Une bonne chose de réglée.

PLUS DE NOUVELLES