Johnny Gaudreau vient de compléter son diplôme universitaire en communication

Il n’y a pas que le Canadien qui a déçu en 2021.

Les Flames avaient de grandes attentes, surtout après avoir fait l’acquisition d’un gardien comme Jacob Markstrom.

Mais même après avoir congédié leur entraîneur-chef en pleine saison – et après avoir ramené Darryl Sutter pour quelques années -, ils n’ont pas su faire les séries.

Un nom revient sur toutes les lèvres depuis quelques jours à Calgary : Johnny Gaudreau.

Johnny Hockey n’a pas été mauvais en 2021 (49 points en 56 matchs), mais certains s’attendaient à plus encore de sa part en Alberta.

Gaudreau, dont les chances de revenir à Calgary la saison prochaine seraient très minces selon Eric Francis (Sporsnet), a beau joué la cassette en public, reste qu’on a peur de perdre le petit attaquant pour rien dans un an à Calgary. Il ne lui reste qu’une année de contrat (6,75 millions $) avant l’autonomie complète et combien de fois a-t-on vu son nom être lié aux Flyers de Philadelphie notamment? Doit-on vraiment le croire lorsqu’il dit en public qu’il aimerait rester à Calgary?

(Crédit:  Youtube/capture d’écran)

Je suis loin d’être convaincu qu’il souhaite tant que ça demeurer à Calgary, moi. Mais il dit les bonnes choses.

Est-ce que les Flames vont l’échanger avant le repêchage d’expansion, question de protéger un autre joueur? Si oui, seront-ils à la recherche d’aide immédiate ou d’aide future?

À noter que Gaudreau ne possède actuellement aucune clause de non-échange. Par contre, il devra soumettre avant le 28 juillet une liste de cinq équipes auxquelles il accepterait d’être échangé. Va-t-on tenter de bouger avant ça chez les Flames? Va-t-on prendre une chance de le garder à Calgary pour entamer la saison et de l’échanger à la date limite si ça ne se passe bien? Va-t-on tout tenter pour lui faire signer une prolongation de contrat?

Ne lions pas Gaudreau au Canadien SVP…

À noter que Brad Treliving devra faire signer une prolongation de contrat à Matthew Tkachuk dans un an. Est-ce qu’on aura de l’argent pour tout le monde à Calgary?

Puisqu’il est question de Gaudreau, sachez qu’il vient tout juste de terminer son diplôme en communication. Un degree du Boston College, là où il avait passé trois ans avant de faire le saut dans la LNH.

Gaudreau avait promis à sa mère qu’il allait obtenir son diplôme le jour où il a accepté un contrat des Flames et c’est maintenant chose faite. Il a profité de la pandémie pour terminer à distance les derniers cours qu’il lui restait à compléter. Ça lui aura pris cinq ans pour faire sa dernière année d’études (temps partiel vs temps plein).

Chapeau!

Est-ce que ce diplôme en comm aide Gaudreau à mieux dealer avec les médias albertains? Pour l’instant, sa formation semble l’aider à dire les bonnes choses devant les caméras.

« Je souhaite rester à Calgary. » – Johnny Gaudreau.

PLUS DE NOUVELLES