betgrw

Johnathan Kovacevic parle très bien français

Johnathan Kovacevic n’est pas un joueur flashy. Il n’est pas celui qu’on va voir effectuer une montée à l’emporte-pièce pour aller marquer. Il n’est pas celui qui va tenter de faire une petite feinte dans sa zone pour se séparer d’un adversaire.

Mais, on commence à comprendre pourquoi il est si important pour le Canadien en raison de ses qualités défensives. Il est fiable sur la patinoire et c’est ce qui explique pourquoi il n’a été laissé de côté qu’à trois reprises depuis le début de la saison.

Le défenseur n’est peut-être pas un favori de la foule, mais il fait son possible pour que les partisans le prennent sous leurs ailes. C’est en faisant des petites choses comme celles-là qu’il va gagner le cœur de plusieurs fans au Québec :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RDS (@rds)

Pour répondre à la question…

Non, moi non plus, je ne savais pas qu’il était capable de parler français. Et non, je ne savais pas que son français était si bon.

C’est loin d’être parfait – on s’entend – mais c’est loin d’être atroce non plus. Johnathan explique dans la vidéo ci-haut qu’il était dans un programme spécial à l’école secondaire et qu’il devait couramment pratiquer la langue française.

Il doit retrouver quelques-uns de ses repères puisqu’il a un peu perdu de ses aptitudes à parler en français avec le temps, ce qui est tout à fait normal. Mais, d’un autre côté, il est à la bonne place à Montréal pour que ses connaissances lui reviennent s’il souhaite se pratiquer davantage.

Ça surprend, du coup. Mais, en même temps, c’est vraiment cool. Il s’ajoute ainsi au groupe des autres gars du Canada anglais (Justin Barron, Paul Byron et John Sedgwick) qui parlent ou qui comprennent aussi le français.

Johnathan Kovacevic, visiblement, sait comment se faire des amis. Et le fait d’avoir donné l’effort nécessaire afin de parler en français mérite également d’être souligné.

PLUS DE NOUVELLES