John Tavares n’est plus un joueur d’élite selon Craig Button (TSN)

Les Maple Leafs trônent non seulement au sommet de la division Nord ce matin, mais aussi du classement général de la LNH. Quatre points devant leurs plus proches rivaux (qui ont joué moins de matchs, mais bon).

Kevin Bieksa a beau avancer que le Canadien est davantage bâti pour les séries et qu’il éliminerait les Torontois dans un quatre de sept entre les deux équipes… Steve Simmonds a beau comparer William Nylander à un meuble IKEA dont certaines pièces sont manquantes dans l’emballage…

Reste que les Maple Leafs connaissent toute un début de saison présentement.

Mais selon Craig Button, il y a tout de même une ombre importante au tableau chez les Leafs : John Tavares n’est plus un joueur d’élite. Il ne produit plus au rythme d’un attaquant d’élite.

Button, qui n’a jamais eu peur d’exprimer des opinions impopulaires, croit que Tavares n’aura plus jamais l’occasion d’être utilisé comme un joueur de concession; du moins pas dans une équipe contender. Tavares est encore un bon joueur de hockey et il est encore utile sur la patinoire, mais une équipe ne peut plus compter autant sur lui selon Button. Il a perdu sa job de joueur de concession (tout en continuant d’être payé comme tel).

« Tavares et les autres devront accepter où il est rendu ». – Craig Button

Tavares, 30 ans, a tout de même 15 points en 17 matchs depuis le début de la saison. Il est utilisé au centre du deuxième trio et sur la deuxième unité en avantage numérique. Si Auston Matthews et Mitch Marner n’étaient pas à Toronto, Tavares aurait clairement droit à de meilleures occasions encore (et il aurait fort probablement une moyenne de points par match supérieur à 1).

Mais il est plutôt utilisé moins de 18 minutes par rencontre, soit plus ou moins 5 minutes de moins par rencontre que Marner et Matthews.

Le problème est justement là : Matthews et Marner sont des Leafs et leur présence a pour effet de rendre les 11 millions $ annuels de Carey Price Tavares un peu superflus. Mal utilisé, à tout le moins.

Pourtant, Marner et Matthews étaient déjà bien en selle à Toronto lorsque les Leafs ont fait signer un énorme contrat à Tavares.

Le problème, ce n’est pas Tavares, c’est ta connexion plutôt son contrat… et l’excès de gros contrats à l’attaque à Toronto.

Mais en même temps, il y a effectivement matière à penser que Tavares ne deviendra pas meilleur avec les années.

Les Maple Leafs doivent donc miser gros cette année. La gestion de la masse salariale torontoise ne deviendra pas plus facile dans les prochaines années. Une série MTL – TOR en finale de la division Nord serait TELLEMENT excitante!

Dire que l’on aurait vraiment aimé mettre la main sur Tavares il y a trois ans à Montréal. Et dire que les Islanders s’en sortent plutôt (très) bien depuis le départ de leur ancien capitaine, eux…

PLUS DE NOUVELLES