Joe Sakic a-t-il annoncé une entente secrète entre Lehkonen et l’Avalanche?

La Coupe Stanley a enfin été remportée. Pourquoi est-ce que j’ai utilisé le terme enfin dans ma phrase ? Parce que la conquête de la Coupe marque un trait net entre deux saisons. Depuis ce matin, je me sens davantage plus près de la saison 2022-23 qu’en 2021-22. Place ENFIN à l’entre-saison, ma partie préférée de l’année, dans la LNH.

Je sais, il nous reste encore deux gros matchs de hockey junior à se mettre sous la dent à St. John : demi-finale ce soir et finale mercredi (Coupe Memorial), puis championnats mondiaux junior en août… mais laissez moi tourner la page sur 2021-22, OK ? Du moins, dans le hockey professionnel nord-américain! Maudit qu’elle aura été longue, cette saison là…

Guillaume Lefrançois a pondu un excellent texte la nuit dernière dans La Presse.

First, Lefrançois a confié que le père d’Artturi Lehkonen, analyste des rencontres de la LNH sur la télé finlandaise, a quitté son poste avec une dizaine de minutes à écouler en troisième période afin d’être près de son fils lorsque le sifflet final allait se faire entendre. No cheering in the pressbox, qu’ils disent ? Bullsh*t, fait dire le père d’Artturi !

De toute façon, Anthony Marcotte fait dire qu’un analyste, c’est overrated, lui, hehe. #Blague

Guillaume Lepage en a également parlé ce matin sur les ondes du 91,9 Sports.



Second, Lefrançois a rapporté une citation de Joe Sakic qui peut laisser perplexe.

« J’espère qu’il va faire exploser notre masse salariale ! Mais ce sera dans deux ans, car il a déjà un contrat pour l’an prochain. » – Joe Sakic

Hum… Lehkonen n’a pas de contrat en vue de la saison 2022-23. Du moins, pas officiellement…

Pourquoi Sakic a-t-il lancé une telle affirmation ? Trois options…

1. Sakic était sous les émotions et il s’est simplement trompé. Je n’y crois pas…

2.
Sakic en est venu à une entente avec l’agent de Lehkonen au cours des derniers jours ou des dernières semaines, entente qui n’a tout simplement pas encore été annoncée. Ça se peut…


3. Sakic voulait surtout dire que les droits de Lehkonen appartiendront à l’Avalanche pour encore au moins un an. En effet, Lehkonen sera admissible à l’autonomie avec restriction le 13 juillet… et à l’autonomie sans restriction dans un an. En disant souhaiter que Lehkonen fera sauter sa masse salariale, le DG de l’Avalanche a en quelque sorte confirmé qu’il espérait pouvoir signer Lehkonen à long terme…

Mais on peut penser que Sakic, qui sera serré sous le plafond salarial en 2022-23, a plutôt prévu soumettre une offre qualificative à Lehkonen. Le problème pour Sakic, c’est que Lehkonen sera également admissible à l’arbitrage cet été, et que ça pourrait coûter cher aux Avs. Lehkonen a récolté neuf points en 16 matchs réguliers avec l’Avalanche, puis 14 autres (dont huit buts) en 20 parties éliminatoires. Ça vaut plus que les 2,3 millions $ qui lui seront offerts de manière qualificative au cours des prochains jours…

Tout indique que Lehkonen jouera encore à Denver l’an prochain. Reste à savoir pour combien d’argent il le fera…

Lehkonen pourrait théoriquement recevoir une offre hostile de la part d’une autre équipe, mais généralement, les offres hostiles sont (rares et) réservées à des joueurs de premier plan. Ou à de jeunes espoirs repêchés haut comme Jesperi Kotkaniemi…

À noter que l’Avalanche aura six attaquants et trois défenseurs admissibles à l’autonomie complète cet été. Le visage de l’équipe devrait changer. Est-ce que les hommes de Jared Bednar seront en mesure de répéter leur exploit la saison prochaine ?

PLUS DE NOUVELLES