Jesperi Kotkaniemi est peut-être mécontent de la gestion de son développement par le CH

Il reste moins de 72 heures avant de savoir si Jesperi Kotkaniemi disputera la prochaine campagne avec le Canadien ou avec les Hurricanes. En effet, le Finlandais a signé une offre hostile de la part des Canes et le CH doit annoncer s’il l’égale ou non au plus tard samedi.

Reste que bien des gens ont été surpris d’apprendre samedi dernier que Kotkaniemi avait paraphé un contrat avec une autre formation. Après tout, même si la confiance de l’organisation envers le jeune centre n’était pas tout à fait évidente, à peu près tout le monde s’entendait pour dire qu’il était voué à jouer au centre sur le top-6 à court terme.

Qu’est-ce qui a donc pu pousser Kotkaniemi à aller voir ailleurs? On apprenait récemment que KK songeait à quitter le Tricolore à la fin de la dernière saison.

Mais pourquoi?

En fait, Arpon Basu a peut-être une hypothèse : selon lui, Kotkaniemi serait peut-être mécontent de la façon dont son développement a été géré par le Canadien. Ce n’est pas une affirmation, c’est une hypothèse.

Basu croit qu’il y a eu plusieurs facteurs en jeu dans sa décision (l’argent y est probablement pour beaucoup), mais reste que je ne serais pas surpris d’apprendre que la gestion de son développement est un enjeu majeur qui l’a amené à considérer un nouveau départ.

La confiance de l’organisation a semblé s’effriter rapidement envers lui, et ce, même s’il n’a jamais vraiment été placé dans une situation pour connaitre beaucoup de succès. Il n’a que très rarement eu droit à de bons ailiers offensifs à ses côtés, peu importe ses performances individuelles.

Kotkaniemi n’est peut-être pas un gars qui est prêt à jouer dans le top-6 de façon immédiate, mais ça fait partie du processus de développement des jeunes. Lui offrir de la constance sur un trio avec de bons ailiers offensifs est nécessaire pour l’aider dans son développement.

Ce ne serait pas la première fois que le processus de développement d’un jeune joueur chez le CH fait défaut et l’empêche d’atteindre son plein potentiel. Si Marc Bergevin décide de le conserver, j’espère qu’il le fera pour lui offrir une réelle chance l’an prochain. Il faudra vivre avec les moments plus pénibles, mais ça l’aidera à long terme.

Et de toute façon, son salaire à lui seul devrait lui assurer un poste sur le top-6.

En rafale

– Zach Parise poursuivra sa carrière avec les Islanders.

– Signature dans l’organisation des Golden Knights.

– Bonne question.

– C’est une excellente idée.

– Ils ont une chance en or de participer à la Coupe du monde. À eux de la saisir.

PLUS DE NOUVELLES