Jeff Marek se demande si Columbus aimerait rapatrier Josh Anderson

On se transporte au 6 octobre 2020. Je célébrais le jour de mon 23e anniversaire, le lendemain, installé dans ma petite chambre à la résidence du collège d’où j’étudiais à l’époque. Ce jour-là, Marc Bergevin a décidé de me faire un sacré beau cadeau de fête.

Nous apprenions que Max Domi avait été échangé à Columbus (ainsi qu’un choix de troisième ronde) en retour de Josh Anderson, un joueur très aimé aux quatre coins de la ligue.

J’ai aimé Domi à son passage à Montréal. En fait, j’ai aimé sa première saison dans la métropole. Vous savez autant que moi que sa deuxième et dernière année avec le CH n’a pas été très fructueuse…

En retour d’un gars qui jouait sur la quatrième ligne de l’équipe pendant l’édition de la bulle éliminatoire, le Canadien a reçu l’un des rares power-forward de la LNH. Et la majorité des partisans de l’équipe criait « Hourra! » lorsque le tout a été finalisé.

Avec raison, d’ailleurs.

Enfin, le Tricolore avait son joueur de puissance tant convoité dans les dernières années. En prenant un pas de recul, on peut en venir à la conclusion que Marc Bergevin a gagné cette transaction, puisque Domi n’a jamais trouvé sa niche à Columbus et Anderson apporte de fiers services à l’organisation montréalaise.

Bergevin n’est toutefois plus en poste et la nouvelle direction du Canadien a été claire : faisons place aux jeunes afin qu’ils poussent au sein de l’organisation.

Ceci étant dit, bien malgré lui, le numéro 17 de l’équipe se retrouve au cœur de multiples rumeurs de transaction. C’est ce qui a poussé Jeff Marek à se demander si les Blue Jackets ne voudraient pas rapatrier Anderson à Columbus.

Elliotte Friedman, collègue de Marek, s’est lui aussi posé la question.

 

Selon ses sources, les Jackets ne semblent pas (pour l’instant) être trop intrigués envers l’un de leurs anciens joueurs. Le journaliste de Sportsnet a réitéré le fait que Jarmo Kekäläinen ne s’était pas informé auprès de Kent Hughes afin de connaître le statut d’Anderson… mais qu’il recevait des appels afin de mieux connaître le numéro 17.

Et dans l’optique de Friedman, cela ne fait qu’augmenter la valeur du joueur :

La nuance a apporter dans tout ça est la suivante : Hughes adore Josh Anderson et ne veut pas le voir quitter l’organisation. Ça prendrait un sacré bon retour pour que l’attaquant de puissance soit transigé si on décortique les paroles du DG du Canadien.

« Plusieurs équipes ont appelé pour Josh Anderson, puis il n’a pas été échangé. Ça peut vous démontrer à quel point on aime Josh et qu’on veut qu’il fasse partie de l’organisation des Canadiens. » – Kent Hughes

Les Blue Jackets, qui sont en « mini » période de reconstruction, accueilleraient certainement un joueur de la trempe d’Anderson à bras grands ouverts. Ce dernier s’avère à être un excellent vétéran qui semble être doté d’un très, très bon leadership.

La question se pose : Josh Anderson pourrait-il être échangé cet été? Du moins, si un scénario venait à se produire, soyez certains que Kent Hughes obtiendra un excellent retour pour son colosse de six pieds trois pouces.

En rafale

– L’échange de Weber, du point de vue de Tony Marinaro :

– De nouveaux noms chez les Lions.

– Lehkonen a son mot à dire dans les succès de l’Avalanche.

– Genie ne sera pas à Wimbledon. Ses explications :

– Intéressant. Notons qu’il est l’un des meilleurs espoirs de la franchise.

PLUS DE NOUVELLES