Jake Neighbours : Un véritable petit tank

Au cours des prochaines semaines, Dans les coulisses vous présentera le portrait de plusieurs espoirs bien en vue pour le prochain repêchage de la LNH.

7 mai : William Wallinder
8 mai : Jérémie Poirier
11 mai : Seth Jarvis
12 mai : JJ Peterka
13 mai : Thomas Bordeleau
14 mai : Braden Schneider
15 mai : Mavrik Bourque
18 mai : Jan Mysak
19 mai : Dylan Holloway
20 mai : Kaiden Guhle
21 mai : Jacob Perreault
22 mai : Connor Zary

Jake Neighbours
Date de naissance : 22 mars 2002
Grandeur : 5 pieds 11 pouces
Poids : 201 livres
Position : Ailier gauche
Équipe 2019-2020 : Edmonton (WHL)

Offensive : A-
Défensive : B+
Physique : B+
Vitesse : B
Sens du hockey : A-

Après avoir connu une saison 2018-2019 écourtée, Jake Neighbours a littéralement explosé à son année de repêchage, passant d’une production de 24 points en 47 rencontres à une de 70 points en 64 matchs. Une superbe progression pour un attaquant qui est aussi tenace qu’il est agile.

Bâti comme un petit tank, Neighbours est un joueur très difficile à contrer dans les batailles à un contre un. Il est très difficile de lui soutirer le disque lorsqu’il l’a sur sa palette et il a un instinct sûr pour déterminer s’il doit lui-même le transporter dans la zone adverse ou le refiler à un coéquipier. C’est un attaquant doué pour alimenter ses coéquipiers de passes savantes.

Dans le cas de Jake Neighbours, il pourrait devenir encore plus redoutable s’il utilisait son lancer plus souvent. Il est en mesure de décocher rapidement des tirs précis, mais il doit apprendre, parfois, à laisser de côté son instinct de passeur pour tirer profit de son excellent positionnement. Il est aussi capable d’atteindre une bonne vitesse, mais il n’est pas le patineur le plus mobile et le plus fluide.

Quand on observe la courbe de progression de Neighbours et le caractère dont il fait preuve à chaque présence, il est difficile ne de pas voir un joueur qui, une fois en séries, va élever son jeu de plusieurs crans pour pousser son équipe vers les grands honneurs. Dans le pire des cas, il devrait être un excellent joueur de 3e trio, mais s’il poursuit son développement à la vitesse de l’éclair, comme cette saison, il pourrait s’imposer comme un très bon choix sur un top 6.

A-t-il des chances d’être repêché par le Canadien?

À partir du milieu de la 1re ronde, Neighbours peut être sélectionné n’importe quand. Il n’y a aucune raison pour qu’il glisse en 2e ronde, vu la combinaison d’habiletés et de caractère qu’il offre. 

Classement de Neighbours selon les listes

Hockey News : 47e
McKeens : 23e
Centrale de recrutement de la LNH : 26e (Patineurs Amérique du Nord)

PLUS DE NOUVELLES