Jake Evans, un des rares points positifs cette année

On ne va pas se le cacher, la saison du Canadien a été très décevante. Dans une année généralement sombre, très peu de joueurs ont pu se démarquer. Il y a toutefois eu quelques rayons de soleil et Jake Evans en fait partie.

Le joueur de centre de 25 ans avait connu une solide saison l’an dernier et il s’était fait une place au sein du quatrième trio de l’équipe. Il avait obtenu 13 points en 47 matchs, ce qui équivaut à une production d’environ 23 points sur une saison complète.

Marc Bergevin l’a même récompensé en lui octroyant un contrat de trois ans où il touchera 1,7 millions $ par année dès 2022-2023.

Suite aux départs de Philip Danault et Jesperi Kotkaniemi, Evans a vu ses responsabilités augmenter. Son temps de glace moyen est passé de 11:50 à 15:37 et en fin de saison, il s’est montré de plus en plus responsable défensivement.

Sa production offensive a aussi légèrement augmenté. Il compte 27 points en 71 matchs, dont 12 buts. Cela équivaut à une trentaine de points sur une saison complète.

Pour un centre de quatrième trio, c’est très honnête comme production.

Evans est aussi plus efficace défensivement. Son différentiel de -7 est le meilleur pour les joueurs ayant disputé plus de 60 matchs dans l’uniforme du Tricolore cette année. Lors des 12 derniers matchs de l’équipe, il a seulement été sur la glace pour cinq des 37 buts accordés à cinq contre cinq.

Sans rien casser, Evans a solidifié sa place à Montréal. Il a été beaucoup plus constant qu’un joueur comme Ryan Poehling et a démontré à l’état-major du Triclore qu’il a sa place au sein d’un quatrième trio dans la LNH.

La question est maintenant de savoir si cela se fera dans l’uniforme du CH ou ailleurs. En effet, en raison de ses performances et de son salaire très raisonnable, Evans est le genre de joueur qui pourrait facilement être inclus dans un échange. Cela pourrait être dans un package où le Canadien se départit d’un haut salarié (Petry, Drouin ou Hoffman) ou dans le but d’acquérir un joueur de talent. Toutes les équipes dans la LNH veulent avoir des joueurs comme Evans.

Au final, s’il veut avoir une longue carrière dans la ligue, ce sera surtout une question de santé pour Evans. Sans manquer beaucoup de matchs, il semble se blesser de manière assez récurrente.

En rafale

– Les Raptors sont officiellement éliminés.

– Quel but de Brandon Gignac!!!

– Victoire de 5-4 pour le Rocket face aux Marlies.

– Patrice Bergeron a marqué un tour du chapeau et atteint le plateau des 400 buts en carrière.

– Voici les dix premiers choix du repêchage de la NFL.

– Le Championnat du monde des moins de 18 ans a été très difficile pour le Canada.

PLUS DE NOUVELLES