Jack Campbell semble être sur son départ à Toronto

Ça fait déjà quelques années que la situation devant le filet est un problème à Toronto. Après des années avec James Reimer et Jonathan Bernier, Frederik Andersen est venu tenir le fort pendant cinq saisons, mais ses blessures et l’émergence de Jack Campbell en 2020-21 ont fait en sorte que ce dernier lui a succédé.

Et après une bonne saison en 2021-22, Campbell deviendra agent libre d’ici quelques semaines. Le problème pour Toronto, c’est qu’à l’heure actuelle, le gardien semble être sur son départ. Il voudrait toucher un salaire avoisinant les 6 millions $ par année, et comme les négociations entre Campbell et les Leafs sont au ralenti actuellement, disons que ça ne sent pas forcément bon.

Pour Campbell, des équipes comme les Oilers et les Devils sont des destinations logiques, eux qui ont besoin d’aide devant le filet. Campbell n’est peut-être pas un gardien d’élite, mais il peut faire le travail comme #1. Peut-être pas de là à le payer 6 millions $, mais une équipe désespérée le fera, selon moi.

Cependant, si Campbell devait quitter les Maple Leafs, ces derniers se retrouveraient dans une situation précaire devant le filet. À l’heure actuelle, ils ont Petr Mrazek et Erik Kallgren sous contrat pour 2022-23, mais pour une équipe aspirante, on ne parle pas exactement d’un tandem qui sera parmi les favoris pour le trophée Jennings.

Quelles sont les options pour Toronto, donc? Faire de la place pour signer Campbell semble être le scénario le plus logique pour eux, mais s’ils veulent regarder ailleurs, il pourrait y avoir des options. Le problème, c’est que les autres gardiens sur le marché, Marc-André Fleury et Darcy Kuemper, coûteront probablement plus cher que Campbell.

Les Maple Leafs ont présentement un peu moins de 8 millions $ à dépenser en vue de la prochaine saison, mais ils ont comme agents libres en devenir Campbell, Ilya Mikheyev (avec qui les négociations seraient au point mort), Ilya Lyubushkin et Colin Blackwell. De plus, Rasmus Sandin, Timothy Liljegren, Pierre Engvall et Ondrej Kase sont joueurs autonomes avec restriction.

Sinon, le marché des transactions pourrait être une avenue à envisager. John Gibson (cap hit de 6,4 millions $) coûtera peut-être un peu trop cher, mais Mackenzie Blackwood (2,8 millions $) ou Ilya Samsonov (agent libre avec restriction) pourraient être des alternatives moins dispendieuses. Les deux sont jeunes et ont démontré de bons flashs : peut-être qu’un changement d’air pourrait les relancer.

Bref, une situation très intéressante à suivre à Toronto dans les semaines à venir. Bien hâte de voir qui sera le gardien partant de l’équipe en octobre prochain…

En Rafale

– Chronique fort intéressante du collègue Charles-Alexis Brisebois.

– Nazem Kadri ne prendra pas de mises au jeu ce soir. Est-ce qu’on l’utilisera carrément à l’aile ou il jouera au centre sans prendre les mises au jeu?

– Un premier pas dans la bonne direction.

– Du mouvement dans les bureaux des Blackhawks.

– L’histoire de Zach Bogosian est très intéressante.

PLUS DE NOUVELLES