J.T. Brown est le premier joueur de la LNH à protester durant l’hymne national

Vous avez sûrement dû avoir entendu parler des protestations des joueurs de la NFL durant les hymnes nationaux, au cours des dernières semaines. Pourquoi ? Pour désapprouver les violences policières envers la population afro-américaines aux États-Unis. Bref, cette histoire a fait beaucoup de bruit, surtout en Amérique du Nord. Donald Trump a réagi face à ces manifestations, de la façon qui lui est propre, en qualifiant les joueurs contestataires de « fils de p*te » et que ceux » qui s’agenouillent devraient être renvoyés de leurs équipes respectives. »

J’avais déjà écrit un précédent article sur le sujet où Auston Matthews réagissait à cette affaire. Il avait dit que pour lui, s’agenouiller représentait un manque de respect envers le drapeau et tous les hommes et femmes qui s’étaient battus pour les États-Unis. Bref, jusqu’à maintenant, les athlètes de la LNH ne s’étaient pas trop exprimés sur le sujet, et on ne s’attendait pas vraiment à avoir quelqu’un protester durant l’hymne.

Et bien, on a eu le premier joueur à le faire, hier soir, lors de l’affrontement entre le Lightning et les Panthers. J.T. Brown a levé son poing en l’air, et est donc devenu le premier joueur de la LNH à protester durant l’hymne national.

Honnêtement, la LNH est l’endroit où ces manifestations étaient les moins attendues. Le circuit Bettman est constitué à 95% de joueurs blancs, alors que la NFL et la NBA sont deux ligues où l’on voit beaucoup plus de protestations politiques de la part des athlètes, où la population afro-américaine est beaucoup plus représentée, alors que ce n’est pas du tout le cas de la LNH.

Pour en revenir à Brown, celui-ci aurait demandé à son groupe d’entraîneurs et à ses coéquipiers s’ils acceptaient qu’il fasse ce geste. Apparemment, l’attaquant des Bolts aurait donc décidé de lever son poing en l’air, après avoir eu le feu vert de son équipe.

Bref, Brown a vraiment porté son courage à deux mains, alors qu’il doit se sentir un peu seul, surtout dans la LNH, alors qu’on ne voit jamais ce genre de chose, malgré les dires d’un ou deux imbéciles…

PLUS DE NOUVELLES