Ils sont plusieurs à « parler contre » Claude Julien ce matin

La défaite d’hier soir a laissé des traces. Claude Julien a lancé ses joueurs en-dessous de l’autobus après la rencontre et ça n’a pas plu à plusieurs personnes. Mitch Gallo, de TSN 690, ne comprend tout simplement pas comment un coach peut décider d’aussi durement critiquer ses propres joueurs en public quand il devrait lui-même se regarder dans le miroir.

Brian Wilde a abondé dans le même sens, indiquant que Claude Julien aurait dû faire des efforts pour ne pas devenir une cible facile. Il n’aurait jamais dû dire des choses hier soir qui font de lui le centre d’attention ce matin.

Patrick Lalime est quant à lui allé jusqu’à dire que le coach se devait de garder certaines réserves après la rencontre, aussi déçu/frustré soit-il.

Qu’a-t-il dit au juste, le coach?

« Je ne peux tout simplement pas mettre mes patins et jouer à leur place! »

Ce genre de message peut être interprété comme étant un désaveu de l’entraîneur envers ses joueurs… comme s’il disait à ses joueurs que son travail avait été bien effectué, mais pas le leur. Ai-je besoin de vous dire que ça peut avoir des effets dans le vestiaire? Que ça peut frustrer certains joueurs?

En indiquant publiquement que ses instructions sont claires, mais que les joueurs ne les écoutent/suivent pas et qu’ils ne mettent pas l’effort pour venir défendre convenablement, Claude Julien s’est en quelque sorte peinturé dans un coin.

Cette sortie de Claude Julien ne vous rappelle-t-elle pas celle de Guy Carbonneau (aussi à Detroit)? Carbo avait indiqué après une piètre performance de son équipe à l’époque qu’il ne pouvait pas embarquer sur la patinoire, que Kirk Muller ne pouvait pas non plus embarquer sur la patinoire.

Carbo avait aussi avoué se sentir à court de solutions. Sincèrement, je ne crois pas que Claude Julien déborde de solutions présentement.

Des journalistes de TVA Sports, des journalistes de La Presse et des animateurs du 98,5 FM ont avoué que ça sentait la fin pour Claude Julien et/ou que quelqu’un allait devoir payer (et que ça pourrait bien être le coach).

Je ne vois pas comment Geoff Molson et Paul Wilson pourraient penser que laisser Marc Bergevin et Claude Julien en place la saison prochaine puisse être une bonne idée. Sincèrement. Quelqu’un devra être imputable à quelque part et ça, Paul Wilson le sait très bien. Il est un expert des comms.

Hier soir, Claude Julien aurait pu faire un move pour augmenter les chances de voir le CH l’emporter : il aurait pu remettre Ilya Kovalchuk avec Danault et Tatar, et non Jordan Weal. First, passer de la galerie de presse à la première unité, ça n’a pas de sens! Second, Kovalchuk a connu ses meilleurs moments aux côtés de Danault et Tatar.

Même Félix Séguin s’en mêle
Félix Séguin a indiqué ce matin sur les ondes de TVA Sports que le Canadien avait besoin d’un changement. Mais puisqu’il a une bonne relation et qu’il respecte Claude Julien, il a refusé de dire que ce changement devait se produire derrière le banc. Reste qu’en lisant entre les lignes et en écoutant entre les « phrases », on peut se douter de l’opinion personnelle de Séguin.

À noter que Claude Julien possède toujours deux années de contrat à un salaire annuel d’environ 5 millions $ et qu’il n’a pas su amener le CH en séries lors des trois saisons qu’il a débutées en tant qu’entraîneur-chef de l’équipe.

Oui, Claude Julien est un maudit bon gars… une vraie bonne personne… mais ce dont le CH a besoin, c’est d’un coach qui fait gagner son équipe de façon régulière. Et ce critère d’embauche ne correspond malheureusement pas à Claude Julien présentement.

La grande question : est-ce que Marc Bergevin doit rester en poste, lui? Car si le réponse est non, laissons le prochain DG choisir son coach…

Et l’autre question, c’est de savoir si changer le coach et/ou le DG suffira.

Prolongation

–  Est-ce que le Canadien oserait embaucher un entraineur-chef ou un DG anglophone en 2020? Je ne pense pas. Ça pourrait avoir des conséquences catastrophiques au niveau de son image, qui est déjà entachée.

– On n’a plus le droit de sortir l’exemple des Blues dans l’avenir, OK?

– Qui pourrait succéder à Claude Julien si ce dernier est renvoyé?

– Autre preuve que les statistiques avancées ne disent pas tout!

– Vrai!

PLUS DE NOUVELLES