Il n’y a aucun joueur de la LHJMQ sur l’équipe canadienne U18

L’édition 2022 du championnat du monde des moins de 18 ans se déroulera du 21 avril au 1 mai en Allemagne.

Aujourd’hui, la sélection canadienne a dévoilé les 25 joueurs qui représenteront le pays. Il y en aura 13 de la WHL, six de la OHL et trois de la USHL. La AJHL, la BCHL et la CAHS sont représentées par un joueur chaque.

Ce n’est pas une erreur de frappe, il n’y a aucun joueur de la LHJMQ…

Mais la raison expliquant cela est tout à fait logique et il ne faut pas partir en peur.

Contrairement aux Ligues de l’Ontario et de l’Ouest, il reste encore quelques matchs à la saison régulière de la LHJMQ. Les équipes en pleine course aux séries sont donc évidemment plutôt froides à l’idée de prêter leurs joueurs aux sélections nationales. Les seuls joueurs de la LCH dans le tournoi proviennent donc des quatre équipes de la OHL et six de la WHL qui sont déjà éliminées.

Par ailleurs, il y aura tout de même des québécois présents dans l’équipe. Le défenseur Michael Mastrodomenico, originaire de Kirkland et évoluant pour les Stars de Lincoln dans la USHL y sera.

Il y aura aussi David Goyette, qui est originaire de la Rive-Nord de Montréal et qui évolue pour les Wolves de Sudbury dans la OHL. Ce dernier est un espoir intriguant pour le prochain repêchage puisqu’il a fini au premier rang des pointeurs de son équipe avec 73 points en 66 rencontres.

Parlant d’espoirs pour le repêchage dans ce tournoi, Jeff Gorton et Kent Hughes s’envoleront pour l’Allemagne vendredi afin d’y assister et d’observer les jeunes de plus près.

Plusieurs des meilleurs joueurs de la cuvée, tels que Shane Wright, Connor Geekie et Matthew Savoie ne seront pas présents puisque leurs équipes sont toujours en séries. Juraj Salfkovsky et Simon Nemec seront aussi absents, car la Slovaquie n’est pas qualifiée pour ce tournoi.

Gorton et Hughes pourront tout de même voir à l’oeuvre d’excellents espoirs, tels que Logan Cooley, Owen Pickering, Frank Nazar et Cutter Gauthier entre autres.

Un certain Connor Bédard sera aussi présent, mais ce dernier n’est pas éligible pour le repêchage avant 2023.

Il sera fascinant de voir quels joueurs amélioreront leur réputation avec ce tournoi.

Rappelons qu’en 2018, un certain Jesperi Kotkaniemi avait vu sa cote monter auprès des recruteurs après une superbe performance de neuf points en sept matchs…

PLUS DE NOUVELLES