Hudon a plus de mises en échec que Hemsky, Benn, Shaw, Galchenyuk, Pacioretty et Gallagher… Ensemble

Je vous ai posé une question ce matin sur Facebook et visiblement, elle a interpellé plusieurs lecteurs. La voici, cette question :

Question du jour : Quel est le joueur qui vous déçoit le plus depuis le début de la saison chez le Canadien?Carey…

Posted by DansLesCoulisses.com on Tuesday, October 17, 2017

Les joueurs qui déçoivent le plus les partisans depuis le début de la saison sont Carey Price, Max Pacioretty et Alex Galchenyuk. Les autres noms sur la liste sont tout simplement des joueurs envers qui les attentes sont moins élevées…

Inutile de vous rappeler que Carey Price en arrache, right? Fiche de 1-3-1, moyenne de buts alloués de 3,45 et pourcentage d’efficacité de .885. Même Ben Scrivens avaient de meilleurs chiffres que ça à Montréal…

Scrivens vs Kassian : Quelle mauvaise transaction!

Alex Galchenyuk et Max Pacioretty n’ont qu’un point (but) chacun en cinq rencontres… Mais le pire dans tout ça, c’est qu’on ne les voit/sent pas plus impliqués que ça durant les matchs. Seulement 3 mises en échec pour Galchenyuk depuis le début de la saison… Et seulement 4 pour le capitaine. Ils doivent se donner plus que ça sur la patinoire!

Je veux bien croire que leur rôle n’est pas de distribuer des coups d’épaule, mais quand tu n’arrives pas à produire offensivement, il est bon de t’impliquer physiquement. Charles Hudon a 17 mises en échec et Paul Byron, 9. Et ce n’est certes pas leur rôle premier… Ce n’est pas la raison pour laquelle on les paie plusieurs centaines de milliers de dollars. Mais… On peut certes moins les pointer du doigt même s’ils ne produisent pas eux non plus présentement…

Hudon a autant de mise en échecs que huit de ses coéquipiers réunis. Ai-je besoin de vous rappeler qu’il est un petit attaquant?

Non, le statisticien du Centre Bell n’est pas le père de Charles Hudon!

Mais il y a pire : Ales Hemsky. Le Tchèque n’a pas récolté un seul point en quatre rencontres… Il a écopé de 4 pénalités mineures… Et il n’a toujours pas donné un seul coup d’épaule! Moins impliqué que ça, tu meurs!

Le principal intéressé dit chercher son rôle… Mais pour l’instant, il ne fait rien pour le trouver.

Est-ce que Hemsky subira le même sort que Mark Streit?

Jordie Benn (2) et Andrew Shaw (3) doivent aussi frapper davantage. Surtout que ça fait partie de leur liste de tâches dans leur cas!

Revenons à la production offensive proprement dite…

Mitchell, Davidson, de la Rose, Hemsky, Mete, Shaw et Benn sont toujours à la recherche d’un premier point cette saison. Lehkonen, Hudon, Byron, Weber, Galchenyuk, Danault, Pacioretty, Petry et Plekanec en veulent un deuxième, eux. L’attaque du Canadien est-elle sur le point de se réveiller?

On sera peut-être moins nombreux devant notre écran ce soir… Mais on sera (très) heureux si on a la chance de savourer quelques buts pour (et peu de buts contre).

PLUS DE NOUVELLES