Grant McCagg continue son travail de démolition contre Shane Wright

Parfois, certains analystes et même des partisans tombent sur le dos d’un joueur en particulier à un point tel que ça en devient lourd. On l’a vu avec Jonathan Drouin, on l’a vu avec Patrice Brisebois et on le voit présentement avec Shane Wright. Grant McCagg, qui a déjà œuvré comme recruteur il y a plusieurs années, n’aime pas le joueur de hockey qu’est Wright.

En fait, il semble le détester.

Depuis plusieurs semaines, il fait un travail de démolition concernant le jeune homme (qui n’a que 18 ans). Il parle pratiquement chaque jour de Wright, et ce n’est jamais positif. Aujourd’hui, il prétend qu’aucune équipe ne le repêcherait premier au total.

Il y a quelques jours, il disait qu’il ne mettait même pas Wright dans son top 3.

Bon, je dois avouer que je suis biaisé parce que j’aime beaucoup Shane Wright et que j’espère que le Canadien ne fera pas l’erreur de ne pas le sélectionner. J’avoue également que McCagg a le droit à son opinion. Il peut dire qu’il ne le sélectionnerait pas dans le top 3, je n’ai aucun problème avec ça. Mais de là à dire qu’aucune équipe ne le sélectionnerait en premier?

C’est ridicule un brin…

Pour la simple et bonne raison qu’il n’en a aucune idée. Et honnêtement, Wright est encore premier sur bien des listes. On parle quand même d’un gars qui a marqué 39 buts à 15 ans dans la Ligue de l’Ontario et qui a marqué 94 points cette saison tout en jouant un rôle de mentor auprès des plus jeunes.

Et il est en mesure de jouer sur 200 pieds.

Oui, je comprends, il a été décevant en séries éliminatoires, mais il n’a pas été atroce non plus, comme le mentionne ce texte.

Wright est efficace. Il a beaucoup de belles qualités. Mais il n’est pas spectaculaire et il se le fait reprocher.

Même si ce n’est pas réellement un défaut.

PLUS DE NOUVELLES