Gestion des gardiens : Ducharme devra prendre une première décision importante

Dominique Ducharme coachera son premier match avec le Canadien demain soir à Winnipeg.

Il devra prendre de grandes (et importantes) décisions.

Qui laissera-t-il de côté entre Romanov, Kulak et Mete? Quelles paires formera-t-il?

Qui sera son 13e attaquant? Il y a fort à parier qu’Artturi Lehkonen retrouvera sa place dans la formation, mais à la place de qui? Paul Byron? Corey Perry? Ducharme devra faire attention de prendre les bonnes décisions pour entamer son aventure et pour avoir le respect des gars dès le jour 1.

Mais sa décision la plus importante, elle sera prise devant le filet.

Théoriquement, ce serait au tour de Jake Allen de retrouver le filet. Il a joué sept matchs alors que Price en a disputé 11, c’est probablement à son tour sur le plan de match établi avant le début de la saison par Stéphane Waite et Claude Julien… et Allen offre présentement de meilleures chances de gagner à l’équipe d’entraîneurs, peu importe qui le dirige.

(Crédit: NHL.com)

Price a quant à lui disputé le match d’hier… et disons que ses performances n’ont pas convaincu personne.

Tout le monde sait que le gardien de but #1 de Dominique Ducharme, c’est Carey Price…

Mais s’il n’avait pas été congédié hier, il y a fort à parier que Claude Julien (après avoir consulté Stéphane Waite) serait revenu avec Jake Allen devant le filet demain soir à Winnipeg. Et Price samedi? On ne souhaite pas laisser Allen sans jouer plus d’une semaine, visiblement…

Cependant, Ducharme va-t-il risquer d’entamer son aventure en laissant le gardien de 10,5 millions $ au bout du banc des siens? Oubliez les derniers matchs, ils ne comptent plus! Un nouveau chapitre livre de Dominique Ducharme commencera à s’écrire demain soir et je suis persuadé qu’il ne souhaitera pas avoir une possible polémique pour entamer celui-ci.

Bref, même si tout pointerait vers un départ de Jake Allen, j’ai bien l’impression que c’est avec Carey Price devant le filet que Ducharme va coacher son premier match avec le Canadien. Il ne souhaitera pas non plus se mettre à dos quelques vétérans avant même d’avoir coaché sa première rencontre.

Il sera par contre intéressant de voir comment Ducharme, une recrue, gérera l’utilisation de Carey Price dans les semaines à venir. Il connaît bien Jake Allen pour l’avoir dirigé avec le Junior de Montréal et il y a fort à parier qu’il l’aime bien.

Ducharme a aussi coaché Jonathan Drouin à Halifax.

Chantal Machabée a confié ce matin que Dominique Ducharme avait proposé un style de jeu plus offensif/ouvert (et plus divertissant/spectaculaire) en début de saison. Il fait partie des coachs qui aiment voir ses joueurs prendre des risques et non pas seulement y aller pour le jeu safe. Pas mal différent de Claude Julien qui coachait davantage pour ne pas perdre que pour gagner (ce qui déplaisait à plusieurs de ses joueurs)…

La bonne nouvelle, c’est que l’on risque d’avoir un meilleur spectacle d’ici la fin de la saison et que les joueurs offensifs de l’équipe risquent de s’éclater

La mauvaise, c’est que Carey Price avait confié aux médias souhaiter voir ses coéquipiers resserrer leur jeu défensif alors que tout allait bien offensivement en début de saison. Comment digérera-t-il le système de jeu et les principes enseignés/exigés par Ducharme au cours des prochaines semaines? Price devra s’y faire à mon avis. S’il souhaite gagner quelque chose à Montréal, ce sera avec des buts et du jeu ouvert, et non avec toute l’équipe qui fait tout pour accorder le moins de chances possibles en sacrifiant l’offensive. Le hockey a changé.

À noter que Ducharme aime constamment s’ajuster lorsqu’il est derrière le banc. Il aime faire des changements et s’adapter à l’autre équipe. Indirectement, Ducharme aura tassé de par son style de coaching son ancien boss, qui priorisait un autre style de coaching.

Le destin de Marc Bergevin en tant que DG du Canadien est possiblement dans les mains d’un jeune coach recrue québécois. Si Ducharme fait très bien, le DG du CH verra probablement son contrat être prolongé. Sinon, je ne suis pas certain que Geoff Molson lui allongera des dizaines de millions $ supplémentaires. Sincèrement, j’aime ça. Qui risque rien n’a rien!

Quant à Alex Burrows, il est un excellent pédagogue qui aura la tâche de diriger les attaquants, tout en ayant son mot à dire sur les unités spéciales. Jesperi Kotkaniemi a bien aimé joué pour lui à Laval l’an dernier. Il doit être heureux de son arrivée.

Burrows, il travaille toujours très fort, même en tant qu’entraîneur dans les pratiques. Ça va aider à augmenter le niveau d’intensité collectif, ça.

PLUS DE NOUVELLES