Gary Bettman avait une nouvelle à annoncer à Éric Girard selon Michel Bergeron

Éric Girard a bel et bien rencontré Gary Bettman et Bill Daly hier dans les bureaux de la LNH à New York.

Il faut comprendre que Girard était à New York pour y rencontrer des investisseurs de grandes banques américaines et qu’il en a donc profité pour également y tenir une rencontre de courtoisie avec Bettman et son acolyte de longue date.

Est-ce que les Nordiques sont sur le point de renaître? Malheureusement non!

Mais Éric Girard, notre ministre des Nordiques, en est quand même à sa deuxième rencontre en quelques mois avec la LNH. Il avait participé à une réunion virtuelle avec Bettman et Daly en janvier dernier.

Qu’est-ce que l’on peut espérer de cette rencontre en présentiel, cette fois?

First, il est intéressant de noter que la LNH parle au gouvernement québécois, et non à des investisseurs privés.

Second, cette rencontre aurait duré 45 minutes et le projet de présenter cinq matchs des Sénateurs au Centre Vidéotron ne serait pas mort. Est-ce que ça pourrait se faire aussi tôt qu’en 2022-23? We’ll see… mais je n’y crois pas plus qu’il faut.


Third, il n’y a pas de nouvelle rencontre à l’horaire pour l’instant.

Bref, on dirait que la LNH souhaite d’abord et avant tout se garder un plan B ou C dans la manche, au cas où

Yvon Pedneault a rappelé ce matin dans le JDM que le plan B de la LNH en lien avec les Coyotes (qui ont 1 001 vies) demeure le Québec Texas (Houston ou Austin).

Sachant que la LNH n’a aucun plan d’expansion à court terme et qu’elle répète constamment que toutes ses concessions sont en santé et bien installées dans leur communauté respective, est-ce qu’il y a vraiment de l’espoir à donner aux gens de Québec suite à cette rencontre d’hier?

Peut-être un peu… et c’est là que les Sénateurs seront (peut-être) à surveiller.

Rappelons que les deux filles d’Eugene Melnyk sont désormais les propriétaires de la franchise… et qu’elles ne semblent pas capoter à l’idée de posséder une équipe de la LNH durant des décennies. Vendront-elles l’équipe?

C’est fort possible… mais il y aurait au moins quatre groupes intéressés à conserver la concession à Ottawa, dont une impliquant Daniel Alfredsson. L’option Québec n’est donc pas très haute sur la liste des possibilités…

Surtout qu’en ce moment, on ne sait même pas si Pierre-Karl Péladeau et Québecor sont vraiment ceux qui seraient derrière le projet d’un éventuel retour des Nordiques.

Mais bon, certains continuent de rêver. Ou de plaire à la personne qui signe leur chèque de paye…

Michel Bergeron est convaincu que la rencontre d’hier se veut une bonne nouvelle pour Québec.

« D’après moi, c’était un meeting important. On est en séries éliminatoires, pourquoi Bettman lui a demandé de venir le rencontrer à New York? Il avait une nouvelle à lui annoncer. Je pense que ce sera positif. » – Michel Bergeron à Jean-Charles Lajoie

Bref, le Tigre pense que Gary Bettman avait une nouvelle à annoncer à Éric Girard.

Était-ce la présentation de cinq matchs des Sens?

Si oui, pourquoi l’annoncer au gouvernement et non aux investisseurs privés?

Je pense que Michel Bergeron a dit tout haut ce qu’il espérait tout bas, rien de plus. Je crois qu’il a davantage lancé quelque chose qui a le potentiel de plaire à ses lecteurs et à ses patrons… que quelque chose qui vient de ses patrons (Québecor).

Ah oui… Bergeron aimerait voir Geoff Molson supporter (notamment publiquement) le retour des Nordiques.

« Par ailleurs, je pense qu’il est temps pour Geoff Molson de s’asseoir avec Gary Bettman pour lui dire d’accélérer les choses. Si Molson sort publiquement et qu’il dit qu’il est pour le retour des Nordiques à Québec, les gens diraient bravo. » – Michel Bergeron

Quand je vous disais que le Tigre espérait plus qu’autre chose…

Pour l’instant, je me range du côté de Jean-Philippe Bertrand, et non de celui de Michel Bergeron. Mais je ne demande que ça, changer d’avis…

PLUS DE NOUVELLES