Zach Parise trouve le côté «hockey» de sa vie difficile au Minnesota

En 2012, ce fut le sujet de l’été. S’il y a bien un dossier qui était sur les lèvres de tous les amateurs de hockey, c’était celui de Zach Parise et Ryan Suter. Les deux plus gros prix du marché des joueurs autonomes s’étaient alors engagés envers le Wild du Minnesota par le biais de deux immenses contrats de 13 ans et 98 millions de dollars. Le but était évident : gagner une Coupe Stanley dans l’État du Hockey.

Nous voilà toutefois sept ans plus tard. À l’aube de ses 35 ans, Zach Parise vient de rebondir avec une saison de 61 points et Ryan Suter joue encore de grosses minutes. Toutefois, l’équipe a raté les séries et n’a jamais eu l’occasion de se rendre plus loin qu’en deuxième ronde.

Il y a donc un certain questionnement à avoir, chez Parise. Ce dernier s’est entretenu avec Michael Russo, de The Athletic, et a parlé du fait qu’il voulait gagner au Minnesota, mais surtout qu’il voulait gagner tout court.

«Je pense que je veux gagner. Je veux gagner ici et j’aime tout ce qui s’éloigne de la patinoire. On a tellement d’amis à l’extérieur de l’aréna et du hockey. C’est superbe. C’est superbe, donc c’est difficile. 

Mais tu en viens au point où tu veux gagner. C’est tout ce que tu veux faire. Crois-moi, on voudrait tous gagner ici. Je pense que ça serait complètement fou si on gagnait ici. Donc c’est le but. Je veux dire, je ne sais pas. Disons-le comme ça, ils ne m’ont pas demandé si je voulais être échangé ailleurs. 

Nous aimons tout à propos du Minnesota. C’est seulement la partie hockey qui a été difficile récemment.»

Néanmoins, échanger Parise serait complexe. Tout d’abord, l’attaquant est toujours sous contrat pour 6 ans, ce qui n’est pas quelque chose qui est particulièrement recherché, chez un attaquant de 34 ans. Le Wild devrait s’assurer que Parise lève sa clause et Paul Fenton devrait accepter de retenir une portion de salaire pour le rendre plus alléchant.

Par contre, l’Américain semble confiant de ce qui pourrait se faire au Minnesota… Même si la situation a clairement régressé.

Cette situation est très difficile et même si Russo rapporte que le Wild a bel et bien évalué ses options avec Parise, les intentions de ce dernier ne sont pas tout à fait claires. Ça reste à suivre, pour l’instant.

En Rafale

– Les Canucks pourraient surprendre.

– Il serait temps, non?

– À lire.

 

PLUS DE NOUVELLES