La rumeur du jour : Wayne Simmonds pourrait atterrir à Vancouver

Les directeurs généraux discutent et dorment peu afin de satisfaire certains besoins avant que les transactions se ferment. La date limite est fixée au 24 février, donc les acheteurs travaillent actuellement avec les vendeurs. Le marché est conçu pour les vendeurs cette année, alors ceux-ci profiteront certes de la meilleure offre qui sera déposée afin de conclure un traité.

Si on zieute du côté des Devils du New Jersey, on comprend rapidement que cette équipe a amorcé une reconstruction depuis les mouvements de personnel. Taylor Hall est parti, le prochain pourrait bien être Wayne Simmonds ou Kyle Palmieri ou encore, les deux. Simmonds pourrait donc plier bagage pour une deuxième date limite consécutive, lui qui est passé des Flyers aux Predators le 25 février dernier. Une fois de plus, il reste un joueur de location intéressant grâce à son grit et son leadership.

Les Canucks de Vancouver et les Flames de Calgary, deux formations de l’Ouest, auraient démontré un intérêt certain pour le vétéran. Les deux clans sont en pleine lutte pour le sommet de la division Pacifique où 3 points séparent les Oilers d’Edmonton (1er rang et 71 points) et les Flames de Calgary (premier wild card et 68 points). Les Canucks, eux, figurent au 2e rang de la division avec un total de 70 points, tout comme les Golden Knights de Vegas.

Pierre LeBrun croit toujours que les Canucks ont l’oeil sur Simmonds, tout comme les Flames de Calgary :

Je crois toujours que Wayne Simmonds continue d’intéresser les Canucks et si ce n’est pas un échange qui finit par se produire, je pense que Vancouver cherche à ajouter de la résistance à d’autres égards. Soit dit en passant, Simmonds a une liste de non-échange de huit équipes, mais on me dit que Vancouver est claire. Et comme je l’ai signalé récemment, les Canucks étaient finalistes pour Simmonds en juillet dernier avant de signer dans le New Jersey. Je crois aussi que Wayne Simmonds serait intéressant pour les Flames dans la bonne affaire. Ils l’ont interrogé par le passé. Je crois que Calgary est sur la liste de non-échange de huit équipes de Simmonds, mais je pense également qu’il y renoncerait pour avoir une chance de jouer aux éliminatoires avec les Flames. Je ne pense pas que ce serait un problème. – LeBrun

Bref, selon LeBrun, Simmonds serait prêt à lever sa clause de non-change pour se joindre aux Canucks de Vancouver. Cette équipe vient d’acquérir Tyler Toffoli et elle ne semble pas avoir terminé ses emplettes. Malgré une saison très ardue au New Jersey, Simmonds affiche tout de même 23 points en 59 rencontres. Comme attaquant de soutien et d’expérience, il est un candidat parfait pour les Canucks.

En rafale

– Danick Martel fait désormais partie de l’organisation des Panthers.

– Connor McDavid se rapproche, mais pas James Neal.

– La retraite s’en vient?

– Tristan Luneau deviendra-t-il la prochaine vedette de la LHJMQ?

– Un petit nouveau s’amène à Laval.

PLUS DE NOUVELLES