Vincent Damphousse voit Jonathan Drouin sur le quatrième trio

La nouvelle profondeur du Canadien apporte son lot de changements. Certains joueurs ne sont pas assurés de leur poste, comme j’en parlais hier.

Évidemment, à moins d’une catastrophe, Jonathan Drouin est assuré du sien. Il ne sortira pas de l’alignement.

Ses 21 points en 32 matchs démontrent qu’il a ralenti après un excellent début de saison. C’est la même chose pour son coéquipier Nick Suzuki, qui passe de vilains moments ces temps-ci. Est-ce en raison de Suzuki ou de Drouin? Difficile à dire de manière claire.

Mais ce qu’on sait, c’est qu’il est peut-être temps de brasser la soupe et de les séparer un peu.

À la base, l’idée est bonne. Dominique Ducharme n’hésite pas à séparer ses gars afin de refaire des lignes et il pourrait, en effet, le faire avec ses gars du trios de Suzuki.

Mais est-ce que d’amener Drouin sur la quatrième ligne, tel que suggéré par Vincent Damphousse, est la solution? Je ne crois pas, non.

Je comprends ce qu’il a voulu faire. En amenant Drouin sur la quatrième ligne au lieu de celle de Jesperi Kotkaniemi, il s’assure d’avoir quatre lignes qui produisent bien.

Ceci dit, de voir Lehkonen et Byron avec un KK qui est présentement le centre qui roule le mieux au sein du club, je ne suis pas certain que j’aime ça. Il faut lui donner des outils pour continuer son bon travail.

D’un autre côté, à court terme, j’aimerais bien voir Drouin, Eric Staal et Corey Perry ensemble. Comme quatrième trio, cela pourrait créer des chances, c’est certain.

Mais avec un Drouin qui peut contribuer offensivement, est-ce que de le placer si bas est vraiment la solution? J’aimerais bien mieux le voir avec le jeune KK pour tenter de recréer ce qui a été fait avec le jeune Suzuki.

En rafale

– Aucune surprise.

– Les ballottés du jour.

– Avis aux amateurs de Max Domi.

– Enfin.

– Voici l’alignement national.

PLUS DE NOUVELLES