Une raison du champ gauche expliquerait le nombre important de joueurs toujours sans contrat

Le jeu de l’attente est très long cet été dans la LNH quand on pense à tous les joueurs autonomes avec compensation de premier niveau qui attendent toujours d’accepter une nouvelle entente.

Mitch Marner… Patrik Laine… Mikko Rantanen… Zach Werenski…

On a facilement besoin de nos deux mains pour faire le décompte!

Craig Custance a pondu un reportage où il tente de cerner les raisons qui ont mené à cette situation hors de l’ordinaire pour la LNH.

Deux facteurs majeurs sont mentionnés par divers intervenants de la planète hockey : les contrats à Eichel, Matthews et Nylander; ou le fait que les agents ont peur d’être les premiers à signer le contrat qui va dicter le marché.

Des théories très intéressantes et qui sont tout à fait logiques. Et qui ont certainement du poids.

À la fin de son reportage, Custance rapporte toutefois une autre donnée intéressante : certains hommes de hockey, dans les diverses équipes, avancent que l’Association des joueurs a demandé à ses membres de se serrer les coudes et de faire patienter les équipes le plus longtemps possible afin d’obtenir des contrats avantageux.

C’est ce qui expliquerait les pourparlers au ralenti dans le cas de Patrik Laine ou Mikko Rantanen, par exemple.

Nous sommes proches de la théorie du complot, mais c’est quand même à considérer. En effet, c’est une façon indirecte pour Donald Fehr et sa bande d’obtenir des gains pour ses membres.

Et peut-être que certains DG, qui veulent plus de marge de manœuvre pour conserver leur noyau d’équipe, sont en harmonie avec cette stratégie.

Dites-vous que cette attente pourrait bientôt se terminer. Selon un agent cité dans le texte de Custance, tout débloquera après la Fête du Travail.

En rafale

– Est-ce que le changement d’entraineur derrière le banc sera suffisant pour relancer les Kings?

– Quel joueur doit avoir son chandail retiré, selon vous?

– Si l’événement a lieu, cette équipe serait très bonne.

PLUS DE NOUVELLES