Une expansion à Trois-Rivières est sous le radar de la ECHL

La ville de Trois-Rivières construit actuellement un nouveau Colisée qui pourrait bien l’aider dans le futur. Au départ, l’objectif était d’accueillir une équipe de la LHJMQ, mais selon toutes vraisemblances, ça ne se passera pas.

Ceci étant dit, la ECHL, elle, pourrait s’avérer être une bonne solution de rechange pour Trois-Rivières. Depuis déjà quelques temps, on sait que le groupe mené par Marc-André Bergeron aimerait que cette idée se réalise.

On a cependant jamais eu le point de vue du commissaire de la ECHL. Eh bien, figurez-vous que l’intérêt de Trois-Rivières pour la ECHL serait bel et bien réciproque.

Ryan Crelin, le commissaire du circuit, s’est exprimé à ce sujet avec Habs Eyes on The Prize…

On tient certainement compte du nouvel amphithéâtre à Trois-Rivières et on a eu des discussions avec le groupe de Marc-André Bergeron. Je suis même allé à Montréal pour passer du temps avec eux, juste pour être sur qu’ils savent comment on fonctionne. Je sais qu’ils font leur devoir, notamment sur le nouvel amphithéâtre. C’est certainement sur notre radar.

– Ryan Crelin

Les propos de Ryan Crelin sont donc extrêmement encourageants pour Trois-Rivières. Si une équipe s’amène dans la ville, celle-ci pourrait assurément devenir le club-école du CH dans la ECHL.

Ryan Crelin a cependant ajouté qu’il n’avait pas eu de conversations avec le Canadien à ce sujet. Pour le commissaire de la ECHL, voir une équipe à Trois-Rivières serait logique puisqu’on aurait un triangle Montréal (LNH), Laval (AHL) et Trois-Rivières (ECHL). Avoir les deux clubs-écoles de la même organisation à proximité est extrêmement avantageux.

Une expansion est possible en vue de la saison 2020-21, mais ça dépendra du groupe de Marc-André Bergeron. Ils ont les cartes en mains.

À suivre, donc !

En rafale

– Un duel qui s’annonce relevé !

– À lire.

– Au cas où.

PLUS DE NOUVELLES