Une équipe de la MLB est incapable de payer son bail

Les A’s d’Oakland sont l’un des plus petits marchés de la MLB, sinon le plus petit (avec les Royals de Kansas City). Avec cette pandémie, Billy Beane et son navire doivent passer des nuits entières à se gratter le coco afin de trouver un plan pour payer les factures. En ce moment, cette concession refuse de payer son bail du Oakland-Alameda County Coliseum. Le journaliste David Debolt a précisé que cette équipe a refusé de payer la part du 1er avril (paiement annuel), soit 1,2 million de dollars.

Certaines rumeurs signalent que l’organisation ne souhaitait pas régler ce dû, alors que celle-ci a vivement précisé que les coffres étaient vides jusqu’au moment où elle pourra présenter des joutes à domicile. Le huis clos ne compte pas, puisque même si les joutes étaient jouées au terrain des A’s, les revenus ne seraient même pas au rendez-vous. On n’a même pas besoin de suivre les activités quotidiennes de la MLB pour être conscients que cette équipe n’a pas les poches très profondes, malgré le succès sur les terrains depuis deux saisons.

Par contre, selon les informations qui tournent, les A’s ne seraient pas obligés de verser ce montant si un événement majeur se produisait. Disons qu’une pandémie à cause de la COVID-19 doit certes faire partie de cet astérisque. Peu importe ce point inscrit sur le bail, la franchise devra trouver un moyen de payer ce qu’elle doit un jour ou l’autre. Souhaitons qu’ils réussissent à négocier à la baisse ce gigantesque paiement.

«Ils ont dit ne pas avoir la capacité de payer parce qu’ils n’ont pas utilisé le O.Co Coliseum et qu’ils n’ont donc pas été en mesure de générer des revenus.» – Henry Gardner, qui gère l’agence Coliseum Authority

Je vous rappelle que les A’s d’Oakland planifient depuis quelques années la construction de nouveau stade… Cela dit, Rob Manfred, commissaire de la MLB, prévoit recommencer ses activités en juillet et d’ici là, si ça recommence réellement, les A’s devront avoir payé leur facture.

En rafale

– L’année où le Canadien voulait un gros joueur de centre…

– Cayden Primeau a patiné pour la première fois depuis la pause des activités.

– Le Canada et les États-Unis se retrouvent dans le même groupe.

– Ils ont joué à Fortnite pour la cause.

– La différence est énorme.

PLUS DE NOUVELLES