Une (autre) prise de masse musculaire qui fait jaser pour Kotkaniemi

Juin 2018 : Trevor Timmins et Marc Bergevin sélectionnent le joueur de centre finalandais Jesperi Kotkaniemi avec leur troisième choix au total.

Juillet 2018 : Kotkaniemi est pas pire, mais il n’impressionne pas non plus lors du camp de développement du CH. On le dit encore très jeune (17 ans), un peu frêle et pas encore assez fort sur ses patins.

Octobre 2018 : Revirement de situation! Kotkaniemi vient de connaître tout un camp d’entraînement et il parvient à percer la formation du Canadien à seulement 18 ans et quelques mois.

Mars 2019 : Kotkaniemi a beaucoup ralenti. On sent que son âge, son côté frêle, sa stabilité sur ses patins, le gros volume de hockey qu’il a joué et la dernière portion du calendrier ont raison de lui. Il est scratché quelques soirs, ne trouvant pas le fond du filet à une seule reprise après le deadline.

Été 2019 : Le Canadien remet à KK un plan d’entraînement qui lui fera prendre de la masse musculaire et qui, on l’espère, lui fera mieux passer au travers des longues saisons nord-américaines. L’objectif est clairement établi.

Ça ne fonctionnera toutefois pas. Kotkaniemi ne récoltera que 8 points en 36 rencontres en 2019-20 avant de prendre la route de Laval. Plusieurs experts ont alors mentionné que le jeune Finlandais avait possiblement pris trop de masse musculaire et que non seulement ça ne l’avait pas aidé à tomber moins souvent, mais que ça l’avait aussi ralenti dans ses coups de patin. Leur argumentaire se tenait.

Or, force est d’admettre que le Canadien n’achetait pas cette explication pour justifier les difficultés de son premier choix. Jesperi Kotkaniemi a joué au tennis en Finlande ce weekend et comme l’ont souligné les collègues Eric Engels et Anthony Marcotte, il semble avoir pris encore plus de masse musculaire.

« Il semble nettement plus gros. Il pourrait même être invité à rejoindre Bergevin, Lapointe et Timmins dans le Biceps Club. » – Eric Engels au sujet de Jesperi Kotkaniemi

« Tu as raison. Il a pris quelques livres dans le haut de son corps. » – Anthony Marcotte

La grande question maintenant : est-ce que cette prise de masse aidera Kotkaniemi à connaître la meilleure saison de sa (jeune) carrière en 2020-21?

S’il obtient le feu vert des médecins – il s’est gravement blessé à la rate durant l’hiver – est-ce que KK sera en mesure d’aider le Canadien à éliminer les Penguins?

Rappelons qu’il a repris l’entraînement sur la patinoire avec deux entraîneurs spécialisés il y a quelques jours en Finlande mais qu’en mai dernier, il ne fallait pas s’attendre à revoir KK en action avant plusieurs mois selon TheAthletic.

À priori, on peut être encouragé en voyant Kotkaniemi prendre de la masse musculaire. Espérons juste que ça n’aura pas (encore une fois) l’effet inverse? Je vais me ranger du côté des optimistes sur celle-là., quoi que je me demande si cette prise de masse n’aurait pas été plus utile si elle avait été dans les jambes. 

En rafale

– Marc Bergevin est plutôt menotté cette année par contre.

– Bien lancé!

– Olivier Renard aura beaucoup de difficulté à améliorer sa formation cet été.

– Comment a-t-il pu se faufiler dans le stade?

King James, vous dites?

PLUS DE NOUVELLES