Un contrat de 2 à 4 ans d’ici la fin de la semaine pour Joel Edmundson?

Marc Bergevin a surpris un peu tout le monde en faisant l’acquisition des droits du défenseur Joel Edmundson samedi dernier. Ça lui aura coûté un choix de cinquième ronde afin d’être le seul à pouvoir discuter avec l’ancien défenseur des Blues et des Hurricanes d’ici le 9 octobre.

Pourquoi un choix fixe et non un choix conditionnel? Parce que la nouvelle convention collective ne permet plus d’échanger des choix conditionnels à la signature d’un joueur impliqué dans une transaction.

Est-ce que Bergevin s’entendra avec Edmundson au cours des trois – quatre prochaines semaines? Il y a de bonnes chances.

Edmundson est représenté par le même agent que Ben Chiarot.

Il connaît bien certains vétérans de l’équipe.

Il ne dira fort probablement pas non à une offre de contrat payante avec tout le contexte entourant la pandémie de COVID-19.

(Crédit: YouTube.com)

Reste qu’il coûtera relativement cher. Marc Bergevin devra allonger au moins deux années de contrat (possiblement trois ou quatre même) à un salaire de plus de 3,5 millions $. Edmundson a touché 3 millions $ en 2018-19 et 3,1 millions $ en 2019-20. Il a toutefois droit à l’autonomie complète pour la première fois de sa carrière présentement et ça, ça se paye toujours.

Puisqu’il y a matière à penser que Marc Bergevin avait une bonne idée de ses chances de faire signer un contrat à Edmundson avant de payer (un petit prix, mais bon) pour acquérir ses services, on peut s’attendre à ce qu’il le mette sous contrat au cours des prochaines heures… ou au pire, des prochains jours. Si Edmundson n’est pas sous contrat le weekend prochain, il faudra commencer à se poser des questions. Souhaite-t-il à tout prix tester sa valeur sur le marché des joueurs autonomes? J’ai bon espoir que Marc Bergevin a prévu le coup avant de donner un choix au repêchage…

La grande question maintenant : est-ce qu’Edmundson, défenseur défensif gaucher de bon gabarit, est un Karl Alzner ou un Ben Chiarot?

Inutile de vous rappeler à quel point la signature d’Alzner s’est avérée être une erreur monumentale, right? Le gars s’est vite retrouvé à Laval et son contrat pourrait être racheté dès le 25 septembre prochain.

Lorsque Marc Bergevin a annoncé la signature de Ben Chiarot, plusieurs partisans et même quelques experts étaient persuadés que le DG du CH n’avait pas appris de ses erreurs et que la signature de Chiarot allait être aussi mauvaise que celle d’Alzner.

Mais non. Après un lent début de saison, Chiarot s’est (bien) repris. Lors des présentes séries, Chiarot a prouvé à quel point il était utile à l’équipe.

Alors, est-ce qu’Edmundson est un Chiarot ou un Alzner?

Même si ses statistiques avancées font craindre le pire à certains analytics geeks, j’ai vraiment l’impression qu’Edmundson saura – s’il signe un nouveau contrat bien sûr – solidifier la deuxième paire montréalaise. Il a tout ce qu’il faut pour bien compléter un défenseur comme Jeff Petry.

Il est un Brett Kulak sur les stéroïdes et est bien mieux conçu que Victor Mete pour jouer avec un défenseur comme Petry.

Le CH sera une meilleure équipe avec Edmundson dans son alignement que sans lui. Ça ne fait pas de doute à mes yeux. Son expérience et sa fiabilité ne pourront qu’aider le CH à atteindre le prochain step.

Avec tout ça, j’ai déjà hâte de voir le prochain move de notre DG, qui ne chôme vraiment pas par les temps qui courent.

En rafale

– Samuel Piette a inscrit son premier but en carrière dans la MLS dans une importante victoire de 4 à 2 de l’Impact à Vancouver. Une autre victoire mercredi et l’Impact se qualifiera pour la finale du Championnat canadien.

– Mattias Norlinder, déjà l’un des meilleurs défenseurs offensifs de la SHL selon son entraîneur.

– C’est une aggravation de sa blessure aux abdos qui garde Steven Stamkos sur la touche.

– C’est déjà la fin pour Auger-Aliassime à Flushing Meadows.

– Pas facile de jouer en pleine crise politique et sanitaire!

PLUS DE NOUVELLES