Un chroniqueur lie Derick Brassard au Canadien

Depuis que Derick Brassard a été échangé aux Penguins par les Sénateurs, au courant de la saison 2017-2018, on ne peut pas dire que sa carrière a été un fleuve tranquille.

Il n’a jamais su maintenir son niveau de jeu habituel sous les ordres de Mike Sullivan (23 points en 54 matchs en saison régulière) et il a ensuite été échangé aux Panthers, qui l’ont refilé à l’Avalanche après 10 rencontres.

Actuellement, le joueur de centre est toujours libre comme l’air. En fier compétiteur qu’il est, le Québécois s’entraîne d’ailleurs pour rebondir et démontrer qu’il peut encore rendre de fiers services à une équipe.

Luke Fox, de Sportsnet, avance que le Canadien, une équipe qui aime se donner de la profondeur au centre, pourrait faire signe à Brassard si le prix est bon.

Quand on analyse le tout, c’est un lien qui n’est pas très réaliste en date d’aujourd’hui.

Le problème, c’est que le CH a déjà 14 attaquants sous contrat en vue de la prochaine saison et il doit encore s’entendre avec Charles Hudon, Joel Armia et Artturi Lehkonen. À moins d’un revirement de situation, Dale Weise, Matthew Peca et Phil Varone devraient enfiler l’uniforme du Rocket cet automne.

Quant à Hudon, on attend de voir s’il est encore réellement dans les plans du Tricolore ou s’il sera échangé, comme plusieurs s’y attendent.

Donc, il y a déjà beaucoup d’attaquants qui vont lutter pour mériter leur poste dans l’alignement régulier du CH.

C’est particulièrement le cas au centre. À cette position, Claude Julien a sous la main Max Domi, Jesperi Kotkaniemi, Phillip Danault, Nick Cousins, Nate Thompson, Jordan Weal et Ryan Poehling.

C’est difficile de voir où Brassard peut s’insérer dans ce groupe, à moins d’une blessure. Nul doute que l’état-major du Canadien veut miser davantage sur ses jeunes loups pour pivoter l’un des trios et, si c’est concluant, envoyer Domi évoluer à l’aile.

Pour moi, la seule option viable en ce moment qui permettrait d’amener Brassard avec le Canadien, ce sera en septembre, à l’ouverture du camp d’entraînement, alors qu’il pourrait obtenir un essai professionnel. Mais il est surtout probable qu’il ait déjà un contrat en poche avec une autre équipe.

Le Canadien doit encore améliorer son attaque. Ça ne fait aucun doute. Mais je continue de croire que ça risque d’arriver davantage via une transaction plutôt que le marché des joueurs autonomes sans compensation.

En Rafale

– Parlant de joueurs qui doivent rebondir, en voici cinq qui voudront le faire après une saison minée par les blessures.

– Wow! Quel beau geste de Quinn Hughes!

– Voici un jeune joueur qui va vite gagner le coeur des fans des Kings.

– Plusieurs années plus tard, c’est toujours amusant d’essayer de réécrire l’histoire.

PLUS DE NOUVELLES