Un championnat des clics fait son entrée sur TVA Sports

Attention. Je m’apprête à passer pour un vieux si vous avez moins de 30 ans.

Quand j’étais encore un adolescent, j’adorais regarder Le Combat des clips sur les ondes de Musique Plus. Le concept était simple. Deux vidéoclips s’affrontaient dans un duel où les votes des téléspectateurs déterminaient le vainqueur.

Eh bien, Jean-Charles Lajoie et le réseau TVA Sports auront un segment semblable à ça dès ce soir dans l’émission JiC : Le Combats des clics. En fait, ça s’appelle plutôt Le Championnat des clics, mais bon.

C’es Jean-Philippe Bertrand, dont l’excellente émission Les Partants a été retirée de la grille horaire, qui dirigera ce segment.

Sous un thème différent chaque semaine, le commissaire du championnat (JP Bertrand) opposera trois événements sportifs marquants reliés à une thématique précise. Les téléspectateurs seront alors invités à voter pour leur événement favori parmi ceux-ci sur Twitter. On parle bien évidemment ici d’événements passés.

On peut voir dans ce nouveau segment une façon de donner de la job à l’un de tes bons journalistes/animateurs dont le poste a été supprimé (rappelons que Charles-Antoine Sinotte remplace désormais Daniel Melançon à Salut Bonjour, lui) tout en trouvant un moyen de créer du nouveau contenu à partir de contenu passé. Tant que le Canadien ne reprendra pas ses activités, les chaînes sportives devront se montrer imaginatives et créatives.

Cette semaine, les Séries Mondiales du baseball majeur seront à l’honneur.


Réflexion plus grande
Combat des clips… Championnat des clics… il ne faut pas se surprendre de voir un média faire des efforts pour aller chercher des votes, des clics, des téléspectateurs ou des auditeurs. Ça a toujours fonctionné comme ça.

Les radios veulent des auditeurs. La télé veut des téléspectateurs. Les cinémas et les salles de théâtres veulent des spectateurs. Les sites web veulent des lecteurs. Les journaux aussi.

Là où il faut faire attention, c’est jusqu’où certains sont prêts à aller pour avoir du monde. Si le contenu est bon, pas de problèmes à vouloir des clics, des clients, des auditeurs ou whatever. Ça fonctionne comme ça.

Oui, JiC, Jean-Philippe Bertrand, PKP, le boss de TVA Sports, le patron de RDS, le gestionnaire principal de la Presse et j’en passe veulent des clics. On en veut tous. Nos modèles d’affaires sont basés là-dessus. Il faut seulement savoir reconnaître ceux et celles qui sont prêts à aller trop loin pour en avoir. Faire des articles de 21 mots avec 6 tirets et des rumeurs inventées sur la vie personnelle des joueurs, c’est aller trop loin à mes yeux, ça. #ClickBait

Mais créer du bon contenu, non! My two cents.

En rafale

– Aleksander Barkov pourrait jouer en Finlande sous peu (et affronter Kotkaniemi, Ylonen et Leskinen). Ce seraient les Panthers qui paieraient ses frais d’assurances.

– Les noms des joueurs du Lightning – dont celui de Steven Stamkos – ont été gravés sur la Coupe Stanley.

– Quelle histoire de fou!

– Certains joueurs de l’Impact ont décidé de ne pas rentrer au Canada la nuit dernière. Ils évitent donc ainsi de devoir se placer en quarantaine pour quelques jours avant de retourner aux États-Unis pour le dernier affrontement de la saison régulière.

– D’autres ont tout simplement de la difficulté à bien jouer et à avoir la tête au foot lorsqu’ils sont aux USA et qu’ils ne voient pas leur famille. J’imagine que la situation d’un gars comme Samuel Piette, qui est constamment divisé entre son rôle de père et de joueur de foot professionnel (qui sont incompatibles présentement) ne doit pas être évidente.

– Le marathon de Montréal aura un nouvel organisateur (québécois)… et il est toujours prévu pour septembre 2021.

PLUS DE NOUVELLES