Tyler Toffoli : Jim Benning tente d’endormir les partisans (et les joueurs) en colère

Est-ce que vous saviez que Tyler Toffoli était le meilleur buteur de la LNH depuis le début de la saison?

Blague à part, Tyler Toffoli connaît du gros succès depuis sa venue à Montréal, Neuf buts en 10 matchs, c’est impressionnant. Très impressionnant! D’autant plus qu’il en a inscrit huit face à son ancienne équipe des Canucks!

Très peu de gens croient qu’il ne franchira pas la barre des 20 buts (en 56 matchs).

Dans le plus récent bulletin des joueurs après 10 matchs de Marc-Antoine Godin, Toffoli figure au deuxième rang (avec une note de 92 %). Seul Suzuki est devant Toffoli avec 93 %.

Mais Michael Ryder Toffoli n’est pas qu’un scoreur. Il est responsable dans sa zone, il est intelligent avec (et sans) la rondelle et il ne triche pas pour générer de l’attaque. Il est même excellent à court d’un homme, pour tuer des pénalités.

Elias Pettersson n’a clairement pas apprécié voir Toffoli inscrire huit buts en cinq rencontres face à son ancienne équipe.

« Tyler Toffoli n’aurait jamais dû quitter l’équipe. Ça fait mal de le voir marquer tous ces buts contre nous. » – Elias Pettersson

Les partisans sont aussi en colère contre Benning… surtout après avoir regardé les cinq matchs entre les ‘Nucks et les Habs.

Alors, pourquoi Jim Benning, DG des Canucks, a-t-il laissé partir Toffoli (via le marché des joueurs autonomes) l’automne dernier? Selon le directeur lui-même, il a tout simplement manqué de temps.

Quelle piètre explication!

Tu as un gars qui a inscrit 10 points (dont six buts) en 10 matchs réguliers avec ton équipe et qui a ajouté quatre autres points (dont deux buts) en sept matchs éliminatoires qui souhaite prolonger son contrat avec ton équipe…

Le marché des joueurs autonomes s’est ouvert le 9 octobre et le 12 au matin, il n’a toujours pas signé d’entente avec une autre formation…

Et tu dis que tu as manqué de temps? Sérieux? Tu voulais qu’il attende combien de temps avant de se trouver une nouvelle équipe? Est-ce que ça aurait vraiment changé quelque chose?

Benning a confié qu’il devait compléter une autre transaction avant de pouvoir mettre Toffoli sous contrat. Le problème, c’est que Toffoli lui a donné de temps…

Et que Benning aurait pu signer Toffoli et attendre au mois de janvier avant de trouver une solution comptable pour se conformer au plafond salarial.

La vérité, c’est que selon Toffoli lui-même, les Canucks n’ont démontré qu’un maigre intérêt envers lui avant qu’il n’accepte l’offre du Canadien (et que Benning patine bien mal)…

Une offre qui fait de Toffoli l’une des meilleures aubaines du circuit présentement.

Si c’est juste une question de temps manqué, il faut en venir à la conclusion que Benning n’est pas un très bon communicateur… et encore moins un bon gestionnaire d’horaire. La bonne nouvelle, c’est que Toffoli est maintenant à Montréal…

Sauf peut-être pour Phillip Danault.

Ah oui, j’oubliais… Jim Benning a aussi laissé filer Jacob Markstrom et Chris Tanev durant l’entre-saison. On peut comprendre les partisans de l’équipe de lui en vouloir.

En rafale

– COVID-19 : procédures resserrées dans la LNH.

– Le Kraken n’a pas donné la permission à l’un de ses adjoints au DG d’être interviewé pour un poste de DG. Ça passe de travers et ça commence mal.

– Chantal Machabée aimerait voir Carey Price obtenir plus de départs.

– RDS diffusera deux autres matchs de Cole Caufield.

– Preuve que les Ducks vont mal…

– Gritty est juste sur un tout autre level!

PLUS DE NOUVELLES