TVA Sports annonce l’embauche de trois anciens Canadiens comme analystes

Le compte Facebook de TVA Sports a attiré mon attention lorsqu’hier soir, vers 22h00, quelqu’un de la boîte y a publié un post du genre : Grosse annonce pour TVA Sports à 6h00… avec les logos du CH, de la LNH, de l’Impact, de la MLS, de la MLB, de l’Euro, de la LHJMQ, de la Coupe Rogers, du RSEQ et de la WTA.

Ce matin, à 6h00, on a appris LA nouvelle : Guillaume Latendresse et Maxim Lapierre se joignent à l’équipe de TVA Sports (à titre d’analystes) et ce, pour plusieurs saisons.

Maudit que cette nouvelle-là me rend ambivalent!

D’un côté, je suis TRÈS heureux pour Maxim et Guillaume, qui travaillent très fort depuis un bon moment afin de se faire une place dans le milieu médiatique sportif québécois. Maxim Lapierre a même accroché ses patins il y a quelques jours à peine, question de se consacrer à sa nouvelle passion/carrière.

Les gars sont jeunes et rafraichissants. Leurs propos sont crédibles et ils viendront certes ajouter quelque chose d’intéressant au produit hockey offert par TVA Sports. Attirer ses deux gars-là se veut clairement un plus pour Québecor.

Lapierre et Latendresse seront tous les deux sur le panel lors des matchs (nationaux) du Canadien. Ils partageront leur expertise et leurs analyses avec Louis Jean les samedis soirs, avant de participer à Dave Morissette en direct par la suite.

Ceci dit, plusieurs petites choses me dérangent avec cette annonce.

1. TVA Sports a dû procéder à d’importantes coupures en lien avec la pandémie et sa restructuration à l’interne récemment. 17 employés de longue date ont perdu leur emploi lorsque celui-ci a été supprimé. Certains ont quitté la station, d’autres se retrouvent désormais chez TVA Nouvelles.

Je ne connais pas les nouveaux salaires de Lapierre et Latendresse mais généralement, les gros noms embauchés par contrat gagnent (beaucoup) plus que les employés réguliers, des gens qui ont pourtant dû passer plusieurs années sur les bancs d’école pour être formés. Des gens de métier…

Je me demande comment Mikaël Lalancette, Nancy Audet, Paul Rivard et autres employés mis à pied récemment trouvent ça, de voir leur ancien employeur sortir le chéquier ainsi cette semaine… de retourner à leur vieille recette.

Je me demande s’ils trouve ça cool de voir deux joueurnalistes remplacer plusieurs journalistes dans la colonne des dépenses de la compagnie.


2. Je me questionne aussi à savoir si Maxim Lapierre et Guillaume Latendresse ne deviennent pas avec ce deal un peu surexposés. Ils ont leur podcast La Poche Bleue sur le Web, ils le diffusent aussi sur le 98,5 FM, ils sont (encore même si de façon générale, TVA Sports empêche ses analystes/employés de travailler pour d’autres médias) chroniqueurs au 98,5, ils seront au hockey du Canadien le samedi soir et à Dave Morissette en direct par la suite. Même si j’aime bien les deux gars, n’est-ce pas là un peu beaucoup? Il y a toujours un danger à la surexposition médiatique. Être « trop présent dans les médias » est un concept qui a déjà fait mal à plusieurs artistes notamment. Dans le milieu de la musique – où j’ai fait carrière avant -, les agents des personnes les plus populaires se méfiaient toujours de la surexposition et de ses effets néfastes. Trop, c’est comme pas assez avec la visibilité médiatique…

Latendresse s’est beaucoup promené depuis le début de la pandémie. RDS (Antichambre)… YouTube (La Poche Bleue)… 91,9 Sports… 98,5 FM… CKOI… TVA Sports…

Hier soir encore, RDS diffusait un superbe documentaire sur son après-carrière difficile (au niveau de la santé). J’espère qu’il ne s’est pas fait d’ennemis en bougeant autant au cours des derniers mois (et en annonçant avoir signé avec le compétiteur quelques heures à peine après la diffusion de son documentaire sur les ondes de RDS).

3. Des journalistes ont récemment pris la parole pour critiquer les sites indépendants comme DansLesCoulisses (Allo Simon! Allo Alexandre! Allo Keven!) parce qu’au final, ils volaient la job des « vrais » journalistes. On m’a même dit que j’étais personnellement la pire chose qu’il y avait dans le monde des médias québécois. Visiblement, certaines personnes ne lisent pas grand chose au niveau des « médias » sportifs québécois… #CertainsBloguesPoubelles

Whatever.

Si j’étais un journaliste établi qui sort des bancs de l’UQAM, je serais pas mal plus inquiet pour ma carrière et mon avenir en voyant constamment des anciens joueurs passer devant moi plutôt qu’en regardant un site comme DLC prendre constamment plus de parts de marché. On engage des gens formés sur les bancs d’école, nous…

Ah oui, j’oubliais… TVA Sports a aussi annoncé l’embauche d’Alexandre Picard (ancien Canadien lui aussi) et le retour de Michel Bergeron en petits caractères, dans son annonce sur Latendresse et Lapierre.

Rien contre les analystes, l’opinion et les anciens joueurs… mais au final, j’ai le feeling qu’un meilleur équilibre servirait mieux le client. Je me répète, mais je suis convaincu que Latendresse et Lapierre feront un bon boulot les samedis soirs. Mon point n’est pas là.

En terminant, jouer pour le Canadien se veut la plus belle porte d’entrée pour un jour occuper un emploi dans les médias montréalais. Phillip Danault, Charles Hudon, Xavier Ouellet, Jonathan Drouin… Qui se retrouvera devant la caméra une fois ses patins accrochés?

En rafale

– Qui sera le premier sur la liste d’EOTP? Nick Suzuki?

– Vous ne savez pas à quel point je suis fier du résultat de ces chroniques sur les ondes de CHOI 98,1 Radio X.

– Quel retour au jeu pour celui qui n’avait pas joué un match depuis le mois d’octobre!

– L’Impact ne veut plus de passagers.

– Superbe initiative! Ceci dit, tous les jeunes qui jugent le sport essentiel à leur santé devraient pouvoir le pratiquer présentement. Pas juste certains privilégiés…

PLUS DE NOUVELLES