Tristan Luneau est passé bien près de rejoindre Cole Caufield au Wisconsin

Cole Caufield a connu toute une première saison universitaire après avoir été réclamé en première ronde par le Canadien de Montréal : moyenne d’un point par match… malgré le fait que son équipe (Badgers de l’Université du Wisconsin) ait terminé au dernier rang de la Conférence Big Ten.

Caufield a aussi été nommé meilleur joueur recrue de son équipe, puis de sa conférence. Il a décidé – suite à la forte suggestion de Marc Bergevin on va se le dire – de ne pas faire le saut chez les pros l’an prochain. Il disputera donc une deuxième saison dans la NCAA (si saison il y a).

Cette deuxième saison risque d’être encore plus difficile collectivement pour Caufield, alors qu’Alex Turcotte et K’Andre Miller ont chacun signé leur premier contrat professionnel. Ils ne reviendront donc pas au Wisconsin.

Caufield a beau dire qu’il souhaite en faire encore plus la saison prochaine et qu’il voit ça comme une source de motivation, ce sera difficile.

Or, semble-t-il que Tristan Luneau, défenseur sélectionné au tout premier rang dans la LHJMQ (Gatineau) la semaine dernière, est passé près d’aller rejoindre Caufield au Wisconsin.

Luneau, originaire de Trois-Rivières. Luneau et son agent avaient une entente avec les Badgers, mais le principal intéressé aurait tout simplement eu un coup de foudre avec l’organisation gatinoise lors de ses discussions avec Louis Robitaille (nouvel entraîneur-chef et DG de l’équipe).

« On partageait les mêmes valeurs et j’ai vraiment senti que c’était là que je voulais me développer. » – Tristan Luneau au sujet des Olympiques

« L’élément déclencheur pour la famille et pour nous a vraiment été la nomination de Louis Robitaille. »- Dominic Deblois, agent de Luneau

Bonne nouvelle pour la LHJMQ… moins bonne pour Cole Caufield!

On avouera tout de même que ça fait du bien de lire de bonne choses sur les Olympiques de Gatineau, qui ont traversé un désert interminable avant de prendre une nouvelle tangente il y a quelques mois.

À noter que Luneau sera admissible au repêchage amateur de la LNH en 2022.

S’il s’était officiellement joint aux Badgers de Wisconsin, il aurait fort probablement dû attendre une année scolaire complète avant de pouvoir porter les couleurs de la formation. Luneau n’a que 16 ans et il aurait fort probablement disputé son premier match à l’automne 2021. Est-ce que Caufield aurait encore été là dans un an? Pas certain…

Oui, Luneau aurait donc aidé l’Université du Wisconsin… mais peut-être que Caufield n’aurait jamais joué avec ce dernier.

En rafale

– La MLS reprendra officiellement ses activités le 8 juillet prochain avec un tournoi de type Coupe du monde à Walt Disney (Floride). Voici les dates/choses à retenir de ce tournoi que l’on espère long pour l’Impact (qui jouera de 3 à 7 matchs au total).

– Retour en Suisse pour Linus Omark.

– Quelle triste nouvelle!

– Quel potentiel a-t-il celui-là?

– Les conséquences de la COVID?

PLUS DE NOUVELLES