Torey Krug pourrait signer un contrat à rabais avec les Red Wings

Qui ne sait pas que Torey Krug sera admissible à l’autonomie complète l’été automne prochain?

Le défenseur gaucher de 5’9 vient de célébrer son 29e anniversaire et il voyait probablement le mois de juillet 2020 comme étant le moment où il allait signer le plus gros contrat de sa vie.

Puis, la COVID-19 est débarquée en Amérique du Nord.

Krug, qui avait 49 points en 61 rencontres avant la suspension des activités dans la LNH – et qui a récolté entre 51 et 59 points lors des trois dernières saisons en jouant une vingtaine de minutes par rencontre – s’entraîne sur la deuxième paire depuis le début du camp des Bruins. C’est Zdeno Chara qui est aux côtés de Charlie McAvoy sur la première paire, question d’équilibrer les forces et faiblesses de chacun.

Mais Krug patine sur la première unité de power play.

Don Sweeney, DG des Bruins, a laissé sous-entendre qu’il se préparait à perdre les services de Krug durant l’été. Le plafond salarial qui ne grimpera pas le menotte énormément.

Krug a aussi laissé savoir qu’il avait confiance en ses moyens, qu’il savait sa valeur élevée et qu’il n’avait pas peur d’atteindre le marché des joueurs autonomes.

Certains experts croient toutefois que Krug acceptera un salaire un peu moins élevé pour demeurer avec les Bruins…

Mais selon ce qui circule à Detroit, c’est avec les Red Wings que Torey Krug pourrait accepter un (home town) discount.  Krug est originaire de la Ville de Livonia… situé à quelques kilomètres à peine de Detroit.

Inutile de vous dire que le départ d’un défenseur offensif comme Torey Krug ferait mal aux Bruins (quoique personne ne pleurera chez les partisans du Canadien), right?

Mais surtout, l’ajout de Krug chez les Wings changerait complètement la dynamique à Detroit. Jonathan Daley et Jonathan Ericsson, deux défenseurs utilisés sur le flanc gauche lors du dernier match des Wings cette saison, seront admissibles à l’autonomie complète cet automne.

Et l’autre défenseur à gauche était Madison Bowey…

Il y a aussi Patrik Nemeth sous contrat.

Les Red Wings devront toutefois faire attention de ne pas offrir trop d’argent à Krug comme ils l’ont fait en 2015 avec Mike Green. Un seul défenseur offensif ne permettra pas à lui-seul de ramener le bateau à flot.

Mentionnons que Krug a aussi joué pour Michigan State lors de son parcours universitaire et qu’il connaît bien Jeff Blashill, l’entraîneur des Red Wings. Il l’a eu comme coach dans la USHL.

En rafale

– Résultat quasi-unanime!

– Les gars qui portent les cheveux les plus longs chez le Canadien sont…

– Pas le choix!

PLUS DE NOUVELLES