Tony Ganato livre tout un discours au sujet de Cole Caufield

Cole Caufield aurait certes pu jouer au sein de la Ligue nationale dès la campagne 2019-20, mais tout indique qu’il endossera un maillot de l’Université du Wisconsin avant le grand saut. D’ailleurs, le pilote en chef de cette formation universitaire, Tony Granato, n’a pas tardé à évacuer son opinion concernant son poulain :

Personnellement, je pense que sa compréhension du jeu et la manière de le jouer sont déjà au niveau de la LNH. – Granato

C’est bien beau tout ça, mais laissons-le se développer sans lui ajouter une telle lourdeur sur les épaules. Il n’est pas question de pression supplémentaire, mais d’une réalité. Posséder un don aussi remarquable pour enfiler l’aiguille de façon aussi précise en plus de flairer les espaces où se positionner pour être à la vue de ses coéquipiers, ce n’est pas donné à tous les joueurs de hockey. Un marqueur de cette trempe passe pratiquement au dix lors d’un encan amateur, tenez-le vous pour dit.

Les Badgers de l’Université du Wisconsin s’entraînent depuis un moment, donc Granato a rapidement constaté l’immense talent de son petit attaquant.

Sa capacité à marquer, sa capacité à se démarquer et à être visible dans une zone pour marquer est de niveau élite. Sa compétitivité… Nous le savions bien avant de commencer les pratiques, rien qu’en l’observant au cours des dernières années avec l’équipe américaine et en le regardant lors de compétitions internationales. Ce gamin est un compétiteur, il est un ouvrier. Il veut être le premier dans les exercices; il veut toujours en faire plus. – Granato

Sous les ordres de Granato, Caufield jouera à outrance, il s’améliora et il épatera les galeries pendant son séjour avec cette équipe. Si vous êtes du côté de Vancouver ce week-end, le Wisconsin se mesurera aux Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique lors de deux joutes hors-concours prévues au programme d’entraînement. Une rencontre le 30 août et l’autre, le 1er septembre.

Bref, tout y est pour Caufield, il ne lui reste qu’à se préparer pour un calendrier de 82 rencontres et Granato sera là pour lui indiquer les trucs du métier à ce niveau pendant son passage à l’université.

En rafale

– Luc Robitaille est en deuil de son père.

– Roman Josi sous la loupe.

– Il y a eu deux faits historiques au niveau de la MLB.

PLUS DE NOUVELLES