Toffoli et Armia mènent le show pour battre les Canucks

Pour une deuxième fois en 24 heures, le Canadien et les Canucks croisaient le fer pour aller chercher les précieux points au classement.

Si du côté du Canadien, le seul changement à l’alignement était dans les buts, chez les Canucks, il a fallu remplacer Edler et Hamonic à la ligne bleue.

En gros, les Canucks ont foulé la glace avec une brigade défensive amoindrie en comparaison à celle d’hier!

Le Canadien a su profiter de ses chances pour distancer les Canucks durant le deuxième tiers, en route vers un gain de 7-3.

(Source : NHL.com)

Toffoli (deux buts et une passe) et Armia (deux buts et deux passes) ont volé le show chez le CH, du côté offensif. Dès les premiers coups de patin, le #73 a profité de l’excellent travail de ses compatriotes finlandais le long de la bande pour déjouer Thatcher Demko.

En 2e période, il a récidivé en profitant d’une bourde de Pettersson, alors que les Canucks avaient un homme en plus, pour ajouter un autre but à sa fiche.

Le tout s’est passé tellement au ralenti devant Demko, on se serait cru dans la Matrice!

Quant à Armia, en plus de se faire complice des deux buts de Toffoli, il a lui aussi enfilé l’aiguille en infériorité numérique en première période.

Tout un travail en échec-avant de Toffoli.

Il a également scellé le sort des Canucks en deuxième période en complétant la poussée offensive du CH (trois buts en un peu plus de 90 secondes).

Les deux autres buteurs, avant lui, ont été Josh Anderson, qui a profité d’une bévue défensive de Quinn Hughes…

…ainsi que Jake Evans, avec un lancer très franc.

Ce qui a aussi retenu l’attention, durant la première moitié du match, c’est la prestation des arbitres.

On cherche encore l’obstruction faite par Edmundson ici…

…et pourquoi c’est Suzuki qui a été puni sur cette séquence.

Du côté des Canucks, Tyler Myers a été le centre de l’attention des arbitres, lui qui a été envoyé trois fois au cachot. Mais c’était aussi douteux dans son cas.

Bref, certains se sont demandés si le mode de rémunération des officiels a changé.

Attention! Le but ici n’est pas (encore) de crier au complot envers le Canadien, dont on souligne l’indiscipline à grands traits depuis le lancement de la saison. Mais je trouve que les hommes de Claude Julien jouent, oui, du hockey plus physique que l’an dernier.

Mais l’équipe ne joue pas si proche que ça de la limite de ce qui est acceptable.

Attendons voir ce qui se passera dans cet aspect du jeu au cours des prochaines semaines.

Seule ombre au tableau dans le cas de Armia, c’est qu’en fin de match, Tyler Myers lui a assené un coup à la tête vicieux.

Armia n’a jamais vu arriver Myers… et ce dernier savait très bien que le Finlandais était vulnérable.

Il n’en demeure pas moins que le Canadien a sorti de sa poche une (autre) belle performance au global. Allen (14 arrêts sur 17 tirs) permet à Price de prendre du repos l’esprit tranquille, ce qui n’est pas un luxe lors de cette saison écourtée et condensée.

Même s’il n’a pas été très sollicité, on doit l’accorder!

Le genre de performance que Travis Green va souhaiter de Demko (36 arrêts), qui n’a pas la même étoffe qu’il a démontrée lors des dernières séries.

Les Canucks ont perdu un autre soldat en défensive au cours du duel. Si Edler et/ou Hamonic doivent demeurer sur les lignes de côté, les chances seront bonnes pour les hommes de Claude Julien… même si ça ne garantit pas quoi que ce soit.

On peut ajouter qu’il est TRÈS possible que Tyler Myers soit suspendu pour son coup à la tête de Joel Armia.

Prochain match : samedi le 23 janvier, 19h, face aux Canucks à Vancouver.

Prolongation

– Phillip Danault a été limité à moins de 11 minutes de jeu ce soir. Trois de moins que Jake Evans. Est-il blessé?

– Le duo Weber – Chiarot a mal paru en début de match, en étant plutôt passif sur les deux buts marqués par Bo Horvat.

– Brandon Sutter a mis Romanov dans sa poche arrière pour tenter de faire revenir les siens dans le match.

– Nick Suzuki a eu un point à chacun des matchs du Tricolore depuis le début de la campagne!

– Les centres du CH se sont énormément améliorés dans le cercle des mises en jeu. Kotkaniemi, Evans et Suzuki ont tous eu un pourcentage de succès supérieur à 50 %!

– Brett Kulak a été utilisé pendant 12:20. Il est définitivement le 6e défenseur de l’équipe, et de loin.

– Frayeur dans le cas de Byron, qui a stoppé (accidentellement) un puissant tir de son capitaine. On ne l’a pas revu ensuite. Ça ouvre la porte aux débuts de Corey Perry avec le CH!

PLUS DE NOUVELLES