Saphir Taider et Samuel Piette avaient promis la victoire

Après avoir offert l’une de ses pires performances à domicile depuis son arrivée en MLS, l’Impact a rebondi de très belle façon hier soir devant ses partisans. Victoire de 2 à 1 grâce à un doublé de Saphir Taider. On remercie l’Algérie de ne pas l’avoir sélectionné pour la Coupe d’Afrique…

L’Impact tirait de l’arrière 0-1 avec 26 minutes à jouer en deuxième demie. Victor Rodriguez avait marqué sur penalty (causé par Victor Cabrera).

Mais Taider a provoqué un penalty, avant de le convertir…

Et il a marqué sur une superbe passe d’Omar Browne quatre minutes plus tard afin de donner la victoire aux siens. Mine de rien, l’Impact n’a accordé qu’un seul tir cadré aux Sounders hier soir… et c’était sur penalty!

Les joueurs de l’Impact, qui ne disputeront leur prochain match que dans trois semaines, pourront donc faire le vide et se reposer la tête un peu moins lourde.

D’autant plus que l’équipe occupe (temporairement) ce matin le deuxième rang de la Conférence de l’Est (8-7-3), malgré l’absence de plusieurs bons joueurs dont Nacho Piatti.


(Crédit: MLSSoccer)

L’IMFC devrait toutefois glisser aux alentours du cinquième rang lorsque les autres équipes auront disputé le même nombre de match que lui.

À noter que l’Impact n’avait même pas sept joueurs sur le banc hier soir. Seuls Harry Novillo, Anthony Jackson-Hamel, Clément Diop, Karifa Yao et Luca Ricci prenaient place sur le banc…

Jackson et Novillo ont fait leur entrée en deuxième demie.

Brault-Guillard, Lovitz, Piette et Raitala étaient en sélection nationale.

Bahiya, Choinière, Okwonkwo, Piatti, Sagna et Sejdic étaient sur la touche, eux.

Il faut retenir que Saphir Taider a livré un message très inspirant dans le vestiaire avant la rencontre… et qu’il a ensuite livré la marchandise sur le terrain.

Pas sûr que Browne et Urruti aient compris quoique ce soit, mais bon…

À la mi-temps, Samuel Piette (qui était en Californie avec l’équipe canadienne) a promis la victoire aux partisans. Il aura eu chaud… mais il aura eu raison au final.

Plusieurs personnes s’attendaient à voir une foule de moins de 10 000 personnes en raison des dernières performances de l’équipe à domicile, de l’absence de plusieurs joueurs populaires et de la météo risquée… mais au final, nous avons été plus de 13 000 personnes à se hisser dans le Stade. C’est assez pour qu’on ne parle pas de ça pendant les trois semaines de congé à mon avis.

Certains journalistes ont rapporté hier soir que Rémi Garde ne semblait pas heureux de la vitesse à laquelle Harry Novillo s’est amené sur les lignes de côté lorsqu’il lui a fait signe de préparer à entrer sur le terrain. Je n’ai pas vu la séquence puisque j’étais au Stade… mais bon, Novillo a disputé de bonnes minutes hier soir, alors je vais m’en tenir à ces bonnes minutes si ça ne vous dérange pas trop.

En rafale

– En attendant que Marc-André Bergeron trouve une équipe d’envergure pour jouer dans le nouveau Colisée de Trois-Rivières, des policiers qui y joueront font la une.

– Profil intéressant…

– Une entorse de la cheville pour Neymar. Autre dur coup pour le footballeur…

PLUS DE NOUVELLES