Procès Chauvin/Floyd : 21 des 32 équipes de la LNH n’ont pas (encore?) réagi

Le procès de Derek Chauvin pour le meurtre de George Floyd, c’est la nouvelle du jour. Ça dépasse le sport, mais les ligues/équipes à travers l’Amérique du Nord ont réagi à un jugement historique qui fait avancer les choses dans la quête de l’égalité sociale, la fin du racisme et la fin de la brutalité policière.

Certains blâment le sport de se mélanger à la politique… Mais on parle de droits humains et de décence, pas de politique. 

La LNH, qui a souvent été maladroite pour réagir à ce genre d’événement, a émis un communiqué de presse très vague qui a fait jaser.

Trois lignes. Deux lignes et un quart, en fait. Au coeur de ce dernier, on dit être «activement engagé» dans cette lutte.

Cet «engagement actif» n’a visiblement pas atteint 21 des 32 équipes de la LNH qui n’ont pas réagi à la nouvelle de quelconque façon sur les réseaux sociaux.

Seulement 11 équipes ont émis un communiqué de presse incluant une déclaration sur l’égalité sociale, dont celui-ci des Penguins, probablement le meilleur qui a été partagé. «Ça ne prenait pas un procès pour regarder la vidéo de l’été dernier et voir que George Floyd a été assassiné.»

Ça veut aussi dire que 21 équipes ne l’ont pas fait. Le Canadien en fait partie. Aucun commentaire, silence radio. C’est aussi le cas pour les Sénateurs, les Flames, les Maple Leafs et les Jets. Les Oilers ont retweeté le communiqué de la LNH et les Canucks ont publié leur propre déclaration.

Équipes qui ont publié un communiqué : VAN, MIN, BUF, NJ, WSH, PHI, PIT, LAK, SJ, COL, SEA

Équipes qui ont retweeté le communiqué de la ligue : EDM, CBJ

Équipes qui n’ont pas du tout réagi : MTL, OTT, CGY, TOR, WPG, CHI, STL, NYR, NYI, TB, FLA, NSH, ANA, VGK, CAR, ARZ, DAL, BOS, DET

La LNH ne se joint que partiellement à un mouvement important et ne se positionne pas fortement du bon côté de l’histoire, tout simplement.

MISE À JOUR : Environ une heure après la publication de notre article, le Canadien a publié un communiqué. Les équipes et la ligue n’étaient pas dans l’obligation de commenter. Or, quand on s’engage à aider la lutte contre le racisme et que l’on se dit activement à la recherche de façons d’établir la justice sociale, agir devient nécessaire. Bravo.

 

En Rafale

– En parlant de mauvais statement

– Il faut dire que cette nouvelle ne l’affecte pas autant que d’autres puisqu’il est présentement à l’emploi de Hockey Canada.

– Des nouvelles de Pow :

PLUS DE NOUVELLES