Price à Seattle? Le « timing » et les circonstances ont de quoi nous intriguer

Le timing

Timing is everything, qu’ils disent.

Or, il faut avouer que le timing de tout ce qui se passe alentour de Carey Price est intrigant présentement.

En septembre 2020, avant l’ouverture du marché des joueurs autonomes, Marc Bergevin nous confirmait que Price allait rester à Montréal… qu’il n’allait pas quitter vers Seattle.

« Carey reste à Montréal, oublie ça. Tu peux le marquer, l’écrire, le dire à tout le monde. » – Marc Bergevin il y a moins d’un an

Le mois dernier, le DG du Canadien nous confiait qu’il allait mourir avec Carey Price, de qui il se sentait le protecteur.

Vendredi dernier, Carey Price et Angela Price indiquaient sur les ondes de Salut Bonjour qu’ils allaient être de retour à Montréal la saison prochaine.

Mais depuis, on a appris que Carey Price n’avait pas été protégé en vue du repêchage d’expansion et que le Kraken évaluait sérieusement l’option de le sélectionner. On a aussi su qu’il avait quelques bobos à la hanche et au genou… mais que ce ne serait pas majeur/sérieux/grave (selon Stéphane Waite).

On a également appris que Ron Francis avait tenté de soutirer quelque chose (de gros?) à Marc Bergevin hier afin de ne pas sélectionner Price aujourd’hui.

Et – c’est là que le timing est vraiment spécial -, Angela Price a indiqué hier sur Instagram que la famille au complet sera dans l’État de Washington aujourd’hui afin d’y visiter de la famille.

Oui, Angela vient de Tri-Cities, une ville de l’État de Washington située à environ trois heures de route (et moins d’une heure d’avion) de Seattle…

Et oui, elle doit s’ennuyer de sa famille (qu’elle n’a pas vue depuis plusieurs mois)…

Mais le fait que ce road trip soit prévu le jour où le Kraken dévoilera ses sélections est intrigant, à tout le moins. Surtout que l’organisation du Kraken tiendra une cérémonie devant plus de 4 000 partisans au Gas Works Park, un parc situé sur la rive-nord du Lake Union.

Est-ce qu’il y a juste moi qui s’imagine Carey Price participer à ce gros show-là? Était-ce un trolling de la part d’Angela? Était-ce voulu? Un simple hasard?

Rappelons que le Kraken devra remettre la liste des joueurs qu’il sélectionnera avant 10h00 ce matin et que l’identité de ceux-ci sera connue à partir de 20h00 ce soir (ou avant, s’il y a des leaks). Après 10h00, on pourra dire que les jeux sont faits et que rien ne va plus.

Peut-être que tout ce qui entoure Price et le Kraken n’est que du hasard présentement…

Peut-être que Seattle sélectionnera Phillip Danault, Brett Kulak ou Cale Fleury…

Mais jusqu’à ce que l’on sache avec certitude quel joueur le Canadien aura perdu, on sera plusieurs à s’imaginer des scénarios envoyant le #31 à Seattle, près de la famille de son épouse (et de la sienne, dans une certaine mesure).

En 2017, alors qu’il était à Tampa Bay pour le match des étoiles, Carey Price avait vanté le potentiel de la ville de Seattle, ajoutant qu’il aimait y passer du temps et qu’elle représentait une belle communauté sportive.

« See you in Seattle », lui avait alors lancé le journaliste Chris Daniels.

Sachant que c’est Carey Price qui aurait demandé à Marc Bergevin de l’exposer (pour pouvoir conserver les services de Jake Allen selon ce qu’on entend), se pourrait-il qu’après tout, il aurait plutôt demandé une telle chose à son patron afin d’y jouer?

Aussi bon Jake Allen puisse-t-il être, l’idée selon laquelle Marc Bergevin était tout à coup prêt à le protéger – tout en risquant de perdre son gardien de but vedette – ne survit pas très bien à l’épreuve des faits. Et même si Marc Bergevin aime bien gambler par moments, je me demande s’il l’aurait vraiment fait avec un gars comme Carey Price. J’ai l’impression qu’il savait exactement ce qu’il faisait en exposant Price.

En sommes-nous au dernier jour et aux dernières heure de Carey Price avec le Canadien? Si c’est le cas, les prochains jours seront excitants pour les partisans du Canadien (beaucoup d’argent à dépenser). Et les prochaines séries seront difficiles à atteindre…

Marc Bergevin avait dit qu’il n’échangerait pas P.K. Subban et vous connaissez la suite.

Peut-on vraiment le croire lorsqu’il dit que Carey Price ne s’en va nulle part?

En rafale

– Rappel du fonctionnement du repêchage d’expansion.

– Les équipes pourront recommencer à transiger entre elles dès 13h00 demain.

– Toujours intéressant de faire l’exercice…

– Il pourrait intéresser le Canadien si Price, Danault et Drouin ne sont pas de retour…

– Les 67’s ont trouvé le remplaçant d’André Tourigny.

– Un mach nul d’entrée de jeu pour le Canada en soccer féminin.

PLUS DE NOUVELLES