Pour la première fois en 13 mois, il y avait des fans hier au Centre Bell

On dirait que ça fait littéralement une éternité qu’on n’a pas vu de partisans dans les estrades d’un match du Canadien de Montréal. Et ça me manque. Beaucoup même.

Le CH, hier, disputait la victoire aux Sénateurs d’Ottawa. Et, devinez quoi? Il y avait deux partisans d’installés dans une des loges du Centre Bell. L’organisation a décidé d’inviter une travailleuse de la santé du nom de Gabrielle Prud’homme, qui agit à titre de conseillère-cadre en soins infirmiers au CISSS de la Montérégie-Centre.

Il semble bien que ce soit son fils qui l’ait accompagné pour la rencontre. 

Arpon Basu de The Athletic a été celui qui a capturé le moment via son compte Twitter, en la remerciant pour tous les efforts qu’elles (travailleuses de la santé) font depuis le début de la pandémie. Crédit à lui pour cette photo.

Ce même Arpon Basu avait publié un tweet, quelques minutes avant celui présent ci-dessus, disant que ça faisait du bien de savoir qu’il y avait des partisans dans les gradins. Comme il le mentionne si bien : même s’il n’y en avait seulement deux, c’est un bon début.

Le geste posé par l’organisation du Canadien mérite amplement d’être souligné. Madame Prud’homme et son invité (fils?) ont eu la chance d’être les premiers à voir un match au domicile du CH cette année, et c’est tout à fait mérité.

J’aimerais sincèrement que ceci devienne une habitude d’ici à ce que le feu vert soit donné pour recevoir plus de partisans au Centre Bell. En respectant les mesures sanitaires et en les dispersant dans les loges, on pourrait facilement amener quelques infirmiers – spécialistes de la santé, simplement pour remercier ce qu’ils font pour nous depuis le début de la pandémie.

On n’en parle peut-être pas souvent et on devrait plus le faire, mais ce sont eux les héros, depuis le début de la pandémie.

En rafale

– Effectivement. Pas grand chose à dire sur la défaite d’hier.

– Un premier hatty en carrière pour Wennberg.

– Petit changement chez l’effectif du Canadien.

– Il est tout simplement trop fort pour la ligue.

– J’en ai eu des frissons!

PLUS DE NOUVELLES