Phillip Danault a indiqué à son tour son désir de gagner à tout prix

Après la campagne 2020-21, Phillip Danault deviendra agent libre sans compensation, donc Marc Bergevin devra lui déposer une offre de calibre s’il désire conserver les services d’un joueur qu’il affectionne grandement. Le pacte actuel de trois ans de Danault lui permet d’empocher 3 083 333 millions de dollars en moyenne par saison. À l’instar de Brendan Gallagher, Danault est un « rabais » pour le Canadien de Montréal puisque son étoffe vaut plus que les millions qu’ils empochent avec son accord actuel.

Monsieur Bergevin devra se gratter le coco en 2021 puisque deux de ses meilleurs éléments, soit Danault et Gallagher, toucheront le marché des agents libres. Les deux hommes méritent une augmentation considérable, mais du même coup, les deux coéquipiers semblent être reconnus davantage pour des gagnants. Comme Gally la semaine dernière, Danault a indiqué que sa priorité était de gagner… il a toutefois ajouté « surtout de gagner à Montréal ». Il y a une légère différence versus Gallagher qui lui, a plutôt précisé qu’il voulait gagner et être reconnu comme un gagnant. Shea Weber, Carey Price, Gallagher et Danault… tes leaders veulent gagner, Marc!

Cela dit, si nous revenons dans le présent, Danault a divulgué aux journalistes que sa concentration était davantage sur la saison prochaine que celle-ci, qui a été stoppée à cause de la COVID-19.

Mais pourquoi être aussi drastique? C’est simple. Dans le passé, dans le temps de Jean Béliveau, les joueurs n’avaient pas de soucis de se retrouver loin des leurs. En 2020, les gars sont très axés vers la famille et ça n’a pas de sens de se placer en quarantaine pendant deux mois, loin de la famille. Danault n’a pas envie de passer deux mois confinés dans un hôtel (à facetimer avec sa famille).

Il a amplement raison, qui d’entre vous serait prêt à se confiner deux ou trois mois sans sa famille?

Bref, tout comme Gallagher, Danault est considéré comme un vrai et une fois de plus, il l’a clairement démontré par le biais de cet entretien. Pourrait-il être l’un des candidats afin d’arborer le « C » une fois le retrait de Shea Weber? S’il est toujours un Canadien, absolument.

En rafale

– Pierre-Luc Dubois est le choix le plus populaire.

– Merci à Evgeni Malkin et sa femme!

– Il reste quand même drôle, ce monsieur.

– Un tatouage de Justin Rohrwasser qui fait jaser.

– La valse des annulations n’est toujours pas terminée.

PLUS DE NOUVELLES